Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2013

Bruce Clark

Né en 1959, à Londres. Plasticien et photographe (reportages sur l'Afrique du Sud, la reconstruction du Rwanda, le retour des réfugiés Libériens), il expose depuis 1989 en France (où il est installé) et à l'étranger. Militant anti-apartheid au temps de l'apartheid en Afrique du Sud. Auteur du projet : "Le Jardin de la Mémoire" sculpture mémorielle sur le génocide rwandais soutenu par l'UNESCO et les associations de la société civile rwandaise.
 

bruce clark jardin de la mémoire 1ere-pierre.jpg

 Sa matière donc, c’est l'histoire contemporaine dans toutes ses problématiques. Son art n’est ni complaisant ni décoratif, seulement un moyen d’expression et d’information, car les mots ne suffisent pas. Un regard sur le monde et un questionnement surtout. J’ai découvert ses œuvres dans  son livre Dominations (textes français et anglais et 140 tableaux en couleur), publié en 2006 aux éditions Homnisphères, très représentatif je crois de l’ensemble de son travail.

3764558196.jpg

Thématiques omniprésentes : le racisme, l’exploitation, l’asservissement, la pauvreté, l’injustice, l’errance. Beaucoup de visages dans son art, qui évoque parfois comme des affiches superposées, il a d’ailleurs créé quelques affiches de films également. Mélange de textes, déchirures de presse, couleurs parfois comme délavées, très contrastées et des visages, beaucoup de visages, comme pris sur le vif, tout s’imbrique, se superpose, en couches successives d’histoires, son travail est très dense, la densité de l’humanité, et porteur d’un engagement profond.

 

Les titres de ses séries parlent d’eux-mêmes :

 

Mémoires changeantes

Bruce Clark Changing-memories-1_728.jpg

 

Peintures noires

bruce clark sans-temoin_728.jpg

 

La foule

bruce clark life-is-war_728.jpg

 

Se déplacer parmi les ombres

bruce clark lost-horizon_728.jpg

 

Portraits effacés

bruce clark bruleurs-de-frontieres_728.jpg

 

Sur les frontières

bruce clark les-invisibles_728.jpg

 

 

Hommes debout

bruce clark subsistance_728.jpg

 

Dérives

bruce clark Vivre-avec_728.jpg

bruce clark derives-du-sud_728.jpg

bruce clark derives-des-masses-monetaires_728.jpg

 

Boxeurs/lutteurs

bruce clark hommage_aux_hommes_detruits_728.jpg

 

Les marcheurs

bruce clark penser-le-terrorisme_728.jpg

 

 

Fragments d’une histoire de demain

bruce clark lois-de-marche-betes-de-somme_728.jpg

 

Homme masse

bruce clark syndrome-du-survivant_728.jpg

 

 

Le regard

 bruce clark des-mots-pas-tres-surs_728.jpg

bruce clark fini-les-caprices_728.jpg

bruce clark donnees-sociales_728.jpg

 

Portraits anonymes

bruce clark too-close_728.jpg

 

Nostalgies Impériales

bruce clark nostalgies-imperiales_728.jpg

 

Glissements

Bruce Clark des-moins-que-rien .jpg

 

Tous différents, tous pareils

bruce clark tous-differents_728.jpg

bruce clark tous-pareils_728.jpg

 

Une bombe de…

bruce clark une-bonne-guerre_728.jpg

 

Un monde pas très clair

bruce clark respirer-c-est-acheter_728.jpg

bruce clark quel-crepuscule-des-civilisations_728.jpg

Son site : http://www.bruce-clarke.com/

Commentaires

Un géant Bruce Clarke.
Un grand dénonciateur des absurdités de notre monde cupide.
Une superbe technique au service d'une Oeuvre.
Il est dans mon "musée imaginaire" depuis ...

Difficile de choisir, mais j'avoue un faible pour "dérive des masses", "des mots pas très sûrs" et "hélas l'Amérique".

Écrit par : jl | 28/01/2013

merci JL, oui j'aime BEAUCOUP BEAUCOUP aussi, là c'est un florilège de mes préférés mais en fait j'aime quasi tout car le fond est si puissant...

Écrit par : Cathy | 28/01/2013

Les commentaires sont fermés.