Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2017

Octavio Paz

 

Plonge la main,

saisis l'éclair, le poisson solaire, la flamme dans ce qui est bleu,

le chant qui se berce dans le feu du jour !

 

 

 

 

 

Humberto Ak'Abal

 

Il y a cinq points cardinaux.

C'est vous, ici,

le cinquième point cardinal.

 

 

 

Octavio Paz

 

Le temps cesse d'être une succession, devient ce qu'il a été et ce qu'il est originellement, un présent où le passé et le futur se réconcilient.

 

 

 

14/06/2017

Lionel Mazari

 

Je reprends peau ; et mon visage

sort du feu noir de la nuit,

saint sorcier sans pouvoir et sans lien

qui remonte en fredonnant

les marches édentés du rire.

 

in Dehors s’enlise dans nos plaies

 

 

 

08/06/2017

Octavio Paz

 

Chaque fois qu'un enfant lance sa toupie

elle tombe juste au centre du monde.

 

 

 

07/06/2017

Jean Azarel

 

Courez lièvre des éboulis,

que s’accouplent partout

le souple et l’indécis

dans le bruissement

des fougères.

 

in Le ciel du dessous

 

 

 

Haruki Murakami

18740803_440429942988962_2267287227036870559_n.jpg

 

 

Milan Kundera

 

La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force.
Le véritable test moral de l’humanité (le plus radical, qui se situe à un niveau si profond qu’il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. Et c’est ici que s’est produite la faillite fondamentale de l’homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent.

in L’Insoutenable légèreté de l’être

 

 

04/06/2017

Lionel Mazari

 

Il semble que durant le sommeil du fou

toutes les cages se soient ouvertes.

 

in Dehors s’enlise dans nos plaies

 

 

 

28/05/2017

Daniel De Bruycker

 

Tout ici était saisissant –

le sol, l’espace, les ombres

et, plus encore, d’être du nombre.

 

in Exode 

 

 

 

27/05/2017

Rosa Luxembourg

 

La vie chante aussi dans le sable qui crisse sous les pas lents et sourds de la sentinelle, quand on sait l'entendre.

in Lettres de prison

 

 

 

23/05/2017

Alexandre Romanès

 

Les gens qui manient des sommes d’argent énormes,

si ces gens volaient des poules, le monde irait mieux.

 

 

 

20/05/2017

Charles Bukowski

Charles Bukowski.jpg

 

 

16/05/2017

Rosa Luxembourg

 

Au milieu des ténèbres, je souris à la vie, comme si je connaissais la formule magique qui change le mal et la tristesse en clarté et en bonheur. Alors, je cherche une raison à cette joie, je n'en trouve pas et ne peux m'empêcher de sourire de moi-même. Je crois que la vie elle-même est l'unique secret.

in Lettres de prison

 

 

 

Jean Azarel

 

J’ai connu un temps

où les forêts étaient épaisses,

le gibier joyeux.

Ce qui vivait au dessus

était mû par le règne

du dessous.

 

 in Le ciel du dessous