Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2022

André Velter

L’espace nous est donné sans limites. Je ne parle pas de la caverne aux étoiles mais des lointains sur terre où sont nos équipages, de ce désir à perte de vue qui a goût de poussière, de pierre à feu, qui a goût d’autre temps et de sueur mêlés.
L’instant nous est donné sans partage. Je ne parle pas du sablier jeté contre le mur mais du réel soudain plus vaste dans une herbe qui tremble, sous le sabot d’un cheval, au fond d’un puits saturé de sel.

 

 

11:52 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

09/01/2022

Kiki Dimoula

Rêve ça veut dire

aile de sommeil en cire

qui s'éprend du soleil et fond,

feuilles en équilibre admirable

qui paraissent posées sur les branches

alors qu'on voit bien

qu'il n'y a pas d'arbre,

c'est entendre chanter des oui par milliers

dans la gorge du non.

 

 

14:25 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Alejandro Jodorowsky

 

- Qu'est-ce que je fais dans cette société de merde ?
- la merde est un engrais : enfonce en elle tes propres graines.


in Le livre de la Genèse de poche

 

 

13:37 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

07/01/2022

William Butler Yeats

W. B. Yeats.jpg

 

 

22:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Antoine de Saint-Exupéry

d9r78lftCysyIMYgZu1B6Z4QRbI@585x538.jpg

 

 

20:02 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Lao Tseu - Tao Te King

 

L'homme a un corps, c'est pourquoi le malheur a prise sur lui. S'il n'en possédait point, quel événement pourrait le frapper ? C'est pourquoi, à celui qui se soucie des autres autant que de lui-même on peut confier le monde. Seul celui qui aime les autres autant que lui-même est digne de les gouverner.

 

 

19:53 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

06/01/2022

Lionel Mazari

Sous la porte de corne
du grand jardin privé
d'un dieu qui me rend chèvre
je rêve pour de faux :
J'ai du corbeau dans l'âme
un peu de neige au bec
des plumes dans les manches
du goudron dans la voix
du cabot dans le cœur
du flair dans le flacon
un beau collier sans laisse
un os sous le manteau
du chat dans le regard
du velours sous le coude
les griffes du silence
au creux des poings bavards
du renard dans l'approche
des fuites dans la gorge
du vent dans le pelage
de la pluie sous la langue
J'ai du corbeau dans l'âme
du cabot dans le cœur
du chat dans le regard
du renard dans l'approche
et un loup sous le masque

 

 

23:36 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

04/01/2022

Jean Jaurès

Jean Jaurès.jpg

 

 

20:29 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Coluche

266299170_473344284147438_5593333915627331527_n.jpg

 

 

20:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

23/12/2021

Pierre Vinclair

Pierre Vinclair_Vie du poème n.jpg

in Vie du poème

 

 

 

20:03 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

21/12/2021

Tristan Tzara :

 

Il fait si noir que seules les paroles sont lumière…

 

 

18:26 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/12/2021

Fernando Pessoa

 

On les appelle "charnelles"
Ces personnes qui donnent tout émotionnellement
Âme, cœur, corps et esprit.
Celles qui, une fois entrées dans ta vie
Te changent entièrement
Celles qu’on écoute au-delà de la peau.
Jusqu'à l'intérieur de l’os.

 

 

22:18 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2021

Pat Ryckewaert

C’est une fille de l’automne
qui sent l’humus et la châtaigne
enroulée dans le vent, la fumée de bois

elle s’approche

dans ses yeux verts, un peu de rose
la bruyère des marais
où dorment les grands cerfs.

 




20:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

11/12/2021

Nâzim Hikmet, 1948

 

Tu es comme le mouton, mon frère,
quand le bourreau habillé de ta peau,
quand le bourreau lève son bâton
tu te hâtes de rentrer dans le troupeau
et tu vas à l’abattoir en courant, presque fier.



 

 

18:22 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jeanne Moreau

 

Ma lucidité n'est pas toujours facile à vivre. Il y a des fois où je me barbe moi-même, je trouve que je suis trop dans la gravité, j'aimerais être oublieuse, insouciante, superficielle.

 

 

 

 

12:06 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)