Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2021

Glenn Brady - Mother and Black-Spotted Boys

Glenn Brady Mother-and-Black-Spotted-Boys.jpg

 

 

Colette Magny - La Pieuvre (1969)

 

 

 

 

19:53 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Croissance

mgE2NE2yB7deShbX5LeZuh6YreU@585x585.jpg

 

Merci à Jlmi

 

 

18:27 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Lawrence Ferlinghetti - Hommage

Lawrence Ferlinghetti _n.jpgNous sommes tristes d'annoncer que Lawrence Ferlinghetti, distingué poète, artiste et fondateur des City Lights Books and Publishers, est décédé à San Francisco, en Californie. Il avait 101 ans.
Ferlinghetti a contribué à démocratiser la littérature américaine en créant (avec Peter D. Martin) la première librairie tout-papier du pays en 1953, en sautant un mouvement pour rendre des livres de qualité diversifiés et peu coûteux largement disponibles. Il envisageait la librairie comme un ′′ lieu de réunion littéraire," où les écrivains et les lecteurs pouvaient se réunir pour partager des idées sur la poésie, la fiction, la politique et les arts. Deux ans plus tard, en 1955, il lance City Lights Publishers dans le but de remuer un ′′ ferment dissident international." Son édition inaugurale était le premier volume de la série Pocket Poets de City Lights, qui s'avère être une force incontournable dans Façonner la poésie américaine.
Ferlinghetti est l'auteur de l'un des livres de poésie les plus vendus de tous les temps, A Coney Island of the Mind, parmi beaucoup d'autres œuvres. Il a continué d'écrire et de publier un nouveau travail jusqu'à ses 100 ans, et son travail lui a valu une place dans le canon américain.
Depuis plus de soixante ans, ceux d'entre nous qui ont travaillé avec lui à City Lights s'inspirent de sa connaissance et de son amour de la littérature, de son courage pour défendre le droit à la liberté d'expression et de son rôle essentiel en tant qu'ambassadeur culturel américain. Sa curiosité était sans limites et son enthousiasme était contagieux, et il va nous manquer énormément.
Nous comptons nous appuyer sur la vision de Ferlinghetti et honorer sa mémoire en soutenant City Lights dans l'avenir en tant que centre d'enquête intellectuelle ouverte et d'engagement envers la culture littéraire et la politique progressiste. Bien que nous pleurions son décès, nous célébrons ses nombreuses contributions et remercions pour toutes les années où nous avons pu travailler à ses côtés.
 
Nous t'aimons, Lawrence.

 

 
 

Lawrence Ferlinghetti

La poésie est le cri que l’on pousserait en s’éveillant dans une forêt obscure au milieu du chemin de notre vie. 

La poésie est le soleil qui ruisselle à travers les mailles du matin. 

La poésie, ce sont des nuits blanches et des bouches de désir. 

La poésie est l’argot des anges et des démons. 

La poésie est un canapé où s’entassent des chanteurs aveugles qui ont posé leurs cannes blanches. 

La poésie est le dérèglement des sens qui produit du sens. 

La poésie est la voix de la quatrième personne du singulier. 

La poésie ce sont toutes les choses nées avec des ailes et qui chantent. 

La poésie est une voix dissidente qui s’insurge contre le gaspillage des mots et la surabondance insensée de l’imprimé. 

La poésie est ce qui existe entre les lignes. 

La poésie est faite des syllabes des rêves. 

La poésie, ce sont des cris lointains, très lointains, sur une plage au soleil couchant. 

La poésie est un phare qui fait tourner son mégaphone au-dessus de la mer. 

Un poème peut être fait d’ingrédients ménagers courants. Il tient sur une seule page et peut cependant remplir un monde et se loger dans la poche d’un cœur. 

La poésie, ce sont des pensées sur l’oreiller après l’amour. 

La poésie est un chanteur des rues qui sauve les chats de gouttière de l’amour. 

La poésie est le dialogue des statues. 

La poésie est le bruit de l’été sous la pluie et la clameur de gens qui rient derrière des volets clos dans une rue étroite. 

La poésie est une grande maison résonnant de toutes les voix qui ont jamais dit quelque chose de fou ou de merveilleux. 

La poésie est la voix à l’intérieur de la voix de la tortue. 

La poésie est un livre de lumière la nuit. 

La poésie n’est pas que l’héroïne, les chevaux et Rimbaud. Elle est aussi le murmure des éléphants et les prières impuissantes des passagers aériens qui attachent leur ceinture pour la descente finale. 

Tel un bol de roses, un poème n’a pas à être expliqué.

 

 

texte paru dans le supplément « La poésie est partout » de Courrier International ( 18-24 novembre 2004 ; paru initialement dans le San Francisco Chronicle), « Quelques définitions de la poésie à l’usage du XXIe siècle »

 

merci à Jlmi !

 

27/02/2021

Sixteen Horsepower - Silver Saddle

 

 

 

23:55 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Jungjin Lee

Jungjin-Lee-17.jpg

 

 

 

Carl Gustav Jung

 

Il est le Plein qui s’unit au vide.
Il est l’accouplement sacré.
Il est l’amour et son meurtre.
Il est le saint et son traître.
Il est la plus claire lumière du jour et la nuit la plus profonde de la folie.
Le voir, c’est la cécité,
Le connaître, c’est la maladie,
L’adorer, c’est la mort,
Le craindre c’est la sagesse,
Ne pas lui résister, c’est le salut.

 

Les Sept Sermons aux Morts  -  1916

 

 

 

23:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

24/02/2021

Julianna Asinovskaya - Au printemps de l’amour partout - Moscou

Julianna Asinovskaya, Moscou au printemps de l’amour partout.jpg

 

 

Louis Arti

 

Aimer c'est s'additionner sans total

 

 

 

 

13:32 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

23/02/2021

Lightnin' Hopkins - Black Cat Blues

 

 

 

19:59 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Kamwei Fong

Kamwei Fong150.jpg

 

 

René de Obaldia

 

Ne deviens pas qui tu hais

 

 

 

 

 

19:08 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Dominik Broniek - The Daylight War- Arlen

Dominik Broniek The Daylight War-Arlen.jpg

 

 

 

18:50 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

22/02/2021

The Psychotic Monks - Every Sight

 

 

 

15:05 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)