Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2020

Georges Cathalo a lu "Printemps captif", délit buissonnier n°4

COUV small.jpgIl y aura, c’est certain, dans les mois à venir, toute une profusion d’écrits sur la crise sanitaire. Il semble urgent de chercher des résiliences pour faire face aux turpitudes de l’époque, comme lire « quelques poèmes de Nuno Judice ». On peut aussi lire les poèmes de Lionel Mazari, poèmes qui slaloment entre les écueils du temps présent. Quelques jongleries verbales arrivent comme des respirations entre des bouffées d’ultra-réalisme. Mazari n’hésite pas à affirmer : toute ma sagesse est viatique / et la folie me désaltère. C’est sûrement ainsi qu’il va falloir aborder les temps à venir en se ménageant des espaces où assis sur un banc dans le noir , on découvre ce qui se passe comme « ces ombres calmes aux fenêtres » avec ces  brancardiers venus sauver de pauvres gens blessés par la réalité . Pour finir, signalons la belle illustration de couverture de Morgane Plumelle où deux oiseaux en liberté semblent défier notre printemps captif.

 

 

note à lire en ligne ici :

https://www.dechargelarevue.com/No10-Passer-de-friches-en...

 

en savoir plus sur ce livre :

http://larevuenouveauxdelits.hautetfort.com/archive/2020/...

 

 

 

 

 

23/09/2020

Woven Hand - The Refractory

 

 

 

23:08 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Rube Burrow (1854-1890)

 

Le corps de Rube Burrow exposé à Birmingham.jpg

 

Pilleur de train, roi des Outlaws de l'Alabama

connu sous le nom de "Alabama Robin Hood".

Il n'a jamais volé un homme pauvre.

 

 

 

 

 

O. Henry (William Sydney Porter)

 

Et c'est l'une des raisons qui font que le métier de pilleur de train n'est pas aussi agréable que l'une ou l'autre de ses branches collatérales, la politique ou l'établissement de monopoles.

 

 

 

 

 

22:24 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Dick Dale & The Del Tones - Misirlou - 1963

 

 

 

 

22:18 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Helen Levitt

Helen Levitt_n.jpg

 

 

David Hurley - Summer eyes, 2016

david hurley -summer eyes, 2016.jpg

 

 

 

22:10 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

The Jubalaires - God Almighty's Gonna Cut You Down

 

 

 

22:05 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Odetta - God's Gonna Cut You Down

 

 

 

22:04 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Omar Delawer

Omar Delawer.jpg

 

 

Otto Piene

Otto Piene.jpg

 

Condamnée à vivre avec les absorbeurs, celle qui manque est une mer asséchée. Une ombre rouge creusée au couteau, sous laquelle pourtant le cœur s’acharne à battre.

 

cg in Celle qui manque

 

 

 

Joseph Loughborough

joseph loughborough04.jpg

 

 

Babouillec par Monsieur Roux - In the dark

 

 

 

16:03 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Un message de Babouillec

 

Je suis touchée très en profondeur d'être intimement entendue. Merci pour vos retours très encourageants pour moi. A travers le film de Julie Bertuccelli un portrait de l'auteure est mis en valeur. On lit entre les lignes mes difficultés à vous ressembler et surtout mon manque d'envie d'appartenir à ce monde de l'ordre mental.
Naitre avec des neurones survoltés ça arrive, se débrancher de la connexion de l'humain dans les cases ça arrive aussi , être en phase de branchement différent c'est mon cas. Dans ce système de l'hyper connexion j'écris avec des lettres en carton et je m'hyperconnecte avec le toit céleste, les antennes de l'univers.
Nous sommes des êtres puérils. Nous jouons à faire semblant d'être branchés sur l'information inventée par nous-même et nous ignorons comment reproduire une cellule vivante , notre code identitaire.
Je suis contente d'être restée coincée dans l’œuf de la conception où se joue l'apocalyptique résonance avec le grand tout. Ne soyons pas égarés , l'invisible big bang habite nos cerveaux et nos corps. Restons attentifs à la lumière des êtres accrochés à la lanterne du monde qui se balance entre la terre et le ciel.


GOOD TRIP...

 

 

Liens à suivre sur ce blog :

http://cathygarcia.hautetfort.com/apps/search/?s=babouillec

 

 

Ana Minski

Ana Minski_1o.jpg