Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2018

Bodgan Bousca

Bodgan Bousca-sd.jpg

 

je suis une mère une sœur

énergie lumineuse

enveloppante

je suis l’étoile charnelle

chaude et vibrante

je suis la mer

la lune tiède

le pansement doux

de tes blessures

 

 

cg in Salines

 

 

 

 

Sanne Sannes

Sanne Sannes.jpg

 

 sanctuaire des lits profonds

vertige de caresses

tu mords le fruit et l’étoffe

loup de ma chair dans l’ivresse

obsédante du ventre

 

cg in Des volcans sur la lune 

 

 

 

 

 

 

08/07/2018

Jean-Michel Basquiat - Poison Oasis

Jean-michel Basquiat Poison Oasis.jpg

 

DES AIRS HUMAINS

 

 

veines de sable

cœur stérile

souffle tari

 

désert anthropomorphe

où le mirage est roi

le mirage est loi

lèvres crevasses

sur langues mortes

l’oasis 

existe-t-elle ?

 

charognards

becs voraces

homme escarbille

 

veines de sables 

souffle stérile

cœur tari

 

cg in Pandémonium II

 

 

 

 

 

 

04/07/2018

Carol Hodder - Blood moon

Carol Hodder Blood moon.jpeg

 

Ombres de plus en plus pâles sous la lune rouge.

Et des ténèbres vers la voûte lactée, monte la plainte de la Mère qui pleure.

 

cg in Sursis

 

 

 

 

23/06/2018

Anca Gray - Carelessness

Anca Gray carelessness+3.jpg

 

peut-être étions-nous trop perdus

trop inconnus de nous-mêmes

pour ne pas paniquer

dans l’étroitesse du deux

les rets de famille recomposée

dont les coutures maladroites

bien trop apparentes

menaçent sans cessse de craquer

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

 

Anca Gray - Synapse

Anca Gray_c_synapse_3.jpg

 

 neurones bleus
certifiés conformes
persistent à chercher
synapses hors-norme

 

cg in Ombromanie (Encres Vives, 2007)

 

 

 

Rusudan Khizanishvili

Rusudan Khizanishvili - Georgie.jpg

 

J’ai grandi ligotée, bâillonnée sous le joug maternel, avec cette injonction qui résonne toujours et encore « Ne réponds pas ! ». Aussi, qu’on veuille bien excuser cet irrépressible besoin d’avoir mon mot à dire.

 

Mon mot. Mon moi. Fille à vocabulaire. Des valises et des valises de vocabulaire.

 

Parenthèse pour cracher la mer : je serai comptine.

 

cg in Celle qui manque, Asphodèle 2010

 

 

 

21/06/2018

Fabienne Verdier - Sedes sapientes - 2011

Fabienne Verdier sedes sapientes 1 2011.png

 

 

l’enfant est maître

c’est lui qui nous enseigne

ce que nous sommes

ne sommes plus

l’enfant étoile

au-delà des brouillards convenus

pas innocent

omniscient

sa fragilité nous jette

aux pieds de la sagesse

 

cg in Philosovie

 

 

 

 

 

 

18/06/2018

Justin Hofman - South Pacific

Justin Hofman South Pacific.jpg

 

Je cherche une nouvelle marche et ceux qui l’ont gravie, mais puisque le sens m’échappe alors se taire et plonger dans le vert des bardanes.

 

cg in le livre des sensations

 

 

 

 

16/06/2018

Niki Boon

Niki-Boon-4.jpg

 

L’écriture est mon hamac, la mère que je n’ai pas eue.

À moins qu’elle ne soit juste un lièvre rose.

 

cg in Chroniques du hamac, 2008

 

 

 

15/06/2018

Ken Wong

Ken Wong.jpg

 

 J’ai le cœur qui s’affirme maintenant

qui rayonne sans filtre, elle tourne bien ma petite centrale

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

11/06/2018

Kathy Jones - I'd like to believe

Kathy Jones I'd like to believe.jpg

 

Tant d’années que je tente en vain de m’affranchir de ce mensonge qui me définit à tort, de cette main froide et féroce qui m’étrangle. J’ai fait tant de contorsions pour éviter de me croire, de croire mon vécu, mon ressenti, de croire en moi. Aujourd’hui je t’arrache, colossale racine, abreuvée et nourrie à mon amour immense, mon amour déraisonnable d’enfant, je te déloge, tu n’as rien à faire en moi. Tu n’as donné ni fleurs, ni fruits dans ma terre, seulement des épines.

cg in le livre des sensations

 

 

 

 

 

 

 

08/06/2018

Renie Spoelstra - Recreatiebos # 41 - 2008

Renie Spoelstra Recreatiebos # 41 2008.jpg

 

l’ombre entame

sa mélopée d’amour

 

cg in Toboggan de velours

 

 

 

 

 

 

 

 

31/05/2018

Harald Sohlberg

Harald Sohlberg .png

Je dois marcher encore, vers les jachères où les sources vives, brassent des runes de rocs et d’ongles. Ça ulule, ça hurle, les nuits sont glacées, les étoiles toujours inaccessibles mais le cœur résonne dans le bois, dans les pierres.

 

cg in Fugitive (Cardère, 2014)

 

 

 

 

 

Ricardo Cases

ricardo cases_012.jpg

 

Y a-t-il des aubes rougeoyantes, des coups de feu

Qui claquent à faire hurler les chiens ?

 

cg in Pandémonium I (Clapàs 2001)