Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2020

Otto Piene

Otto Piene.jpg

 

Condamnée à vivre avec les absorbeurs, celle qui manque est une mer asséchée. Une ombre rouge creusée au couteau, sous laquelle pourtant le cœur s’acharne à battre.

 

cg in Celle qui manque

 

 

 

20/09/2020

Auteur inconnu - Coupe transversale d'une tige de Rhynia fossile du Dévonien

Coupe transversale d'une tige de Rhynia  végétal fossile du Devonienjpg.jpg

 

Nous purgeons nos peines de vie et pouvons saisir dans une fraction de temps, de soleil, de silence, quelques visions et parfums fugaces de paradis.

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère 2010

 

 

 

17/09/2020

Carol Hodder - Studio window II

Carol Hodder_studio window II.jpg

 

ouvrir la fenêtre
du bout des lèvres happer la lune
la laisser fondre sous la langue
manger la nuit
recracher ses étoiles
ces milliards de soleils dans les yeux
dans nos yeux
toujours noirs
 

cg in Salines, à tire d'ailes 2007

 

 

 

15/09/2020

Joe Webb

Joe Webb untitled-2.jpg

 

Du ciel baratté s’échappe une tornade.

Exodes, insurrections, liturgies volcaniques.

 

cg in Fugitive, Cardère 2014

 

 

 

12/09/2020

Winslow Homer - Sunshine and shadow

Winslow Homer_ Sunshine and shadow.jpg

 

Le hamac, à mi-chemin entre la chenille et l’oiseau, se balance accompagné des percussions à bec de la sittelle.

 

Le vent froisse les ramures, frissons de feuilles, chute des glands où dorment les rêves d’arbres futurs. C’est l’heure du goûter des oiseaux.

 

Un papillon blanc agite ses pages, la douceur y inscrit un poème éphémère.

 

Je tangue sereine entre terre et ciel, le ciel aussi sous nos pieds, on l’oublie trop souvent.

 

cg in Chroniques du hamac, à tire d'ailes 2008

 

 

 

Fresque de Pompéï

Fontaine dans un jardin, fresque de Pompéï.jpg

JARDIN DE NUIT

 

Sur les gouttières

les chats guettent

sous la haie

l’hérisson furète

des bains de lune

les souris prennent

et dans leurs nids

terre et salive

elles rêvent

les hirondelles

 

Trèfles, plantain, pâquerettes

consoude, soucis, quelques orties

le lilas blanc et les roses si belles

 

Mystères odorants

d’un paradis

à portée de main

et sous les ongles

comme une promesse

 

la terre

 

 

cg 2001

in Je l'aime nature

 

 

 

 

 

08/09/2020

Dmitrij Markov

Dmitrij Markov 8_n.jpg

 

Nous adultes avortés
faisons de l’art comme on cherche la surface
de l’art ou bien autre chose
pour ne pas se noyer
mais tout se résume à

 

« cherche cherche ! »

 

avec la ferveur des chiens
la dévotion des chiennes…
un peu de leur brute chaleur

 

cg in Salines

 

 

 

07/09/2020

Alla Tsank

Alla Tsank art.jpg

 

Sens-tu les yeux froncés du soir cerner ton âme de crépuscule ?

 

Le vent s’est tu, les ombres conspirent. Viendra la nuit envahissante au souffle ample. Viendront les bras et le corps, viendra la chair à refermer comme dernière page.

 

En hiver, les hamacs sont décrochés.

 

cg in Chroniques du hamac, 2008

 

 

Ann Siems - Plant Wisdom

Ann Siems plantWisdom40x40.jpg

Chercher le cercle vivifiant, la farouche saveur des marges

où les plantes palpitent dans un froissement de forêt.

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère 2010

 

 

02/09/2020

Anaïs Charras

Anaïs Charras 36_o.jpg

 

EXIL

 

 

failles fissures entailles blessures

par où se glisser fuir

hors de la gueule puante du mépris camouflé

sous de belles déclarations avec lesquelles

le grand commerce se torche

 

et chacun chacune

clandestin clandestine

promu étranger étrangère

à sa propre existence

 

clouer son sourire

ne pas faire de bruit de remous

ne pas déranger

 

à l’étroit d’affublements de convenance

mâchonner une langue malapprise

qui écorche la bouche

cloue le sourire

 

failles fissures entailles blessures

et combien de disparus ?

 

 cg in Pandémonium II, à tire d'ailes 2019

 

 

 

 

30/08/2020

Tranchée allemande abandonnée - Bataille du bois Delville - Picardie - septembre 1916

german_trench_delville_wood_september_1916-640x516.jpg

 

[…] Quelqu’un que j’connais pas avec
une rivière un moulin
avec une femme comme toi
qui chérit aussi bien
Demain j’vas l’tuer pour rien […]

Richard Desjardins, auteur-compositeur québécois, dans sa chanson "Vimy", 2017

 

 

 

29/08/2020

Rodney Harvey - Blurring the Line

Rodney Harvey Blurring-the-Line-3.jpg

 

 

nous irons célébrer l’élan

avant le vermoulu de la neige

et du vieux bois d’hiver

quand les sarments seront noirs

et qu’il nous faudra être chaste

à cause des filets tendus

pour les papillons perdus

à l’envers des fleurs

 

cg in Aujourd'hui est habitable, Cardère 2018

 

 

 

28/08/2020

Jon Foreman

Jon Foreman png__700.jpg

 

Retour des visions

Sanglot solaire

Rite cercle esprit

De mémoire native

 

cg in Mystica perdita, à tire d'ailes 2009

 

 

 

26/08/2020

Eugenia Loli

Eugenia Loli01.jpg

 

Se sentir en deuil, oui mais de quoi ? Manquer d’enfance, manquer de mouvement, manquer de cris de joie. N’y a-t-il plus rien à célébrer ? Faire taire le cerveau aquoiboniste.

Le pet est un rappel à l’humilité, une affirmation comme une autre qui prouve l’existence. Être nu en est une autre. Transpirer. Écouter les mouches indifférentes aux questionnements métaphysiques. La culpabilité est un sentiment envahissant, omniprésent. S’en rendre compte, alors le rire n’est pas loin, un peu poussiéreux parce qu’il sert peu.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

16/08/2020

Ionut Caras

Ionut Caras .jpg

 

les enfants portent

des ceintures de bouchons

à leurs poignet sont liés

des chants de grêle

Ils s’en vont palper

l’eau froide des forges

les lanternes et les ruines

à revendre sur les brocantes

à la saison des châtaignes

contre un morceau de savon

une aquarelle humide

 

cg in Aujourd'hui est habitable, Cardère 2018