Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2019

美撒郭

美撒郭.jpg

 

Je marche, froisse un fantôme. Les oiseaux du jour fondent en l’air.

 

cg in Les mots allumettes, Cardère éd. 2012

 

 

 

 

12/01/2019

Jungjin Lee - de la série Wind - 2006

Jungjin Lee- de-la-série-Wind-2006.jpg

 

Mystérieux territoires de résonances. Franchir les frontières par inadvertance.

L’exode des certitudes maintient en éveil.

 

Nécessité vertigineuse de la métamorphose.

 

Loin devant marche le primitif éclaireur. Visionnaire, il conserve quelques braises sous ses paupières. Il ne les rendra aux hommes que lorsqu’ils cesseront de souffler sur les cendres.

 

La connaissance est périlleuse.

 

cg in Les mots allumettes, Cardère 2012

 

 

 

 

 

 

 

06/01/2019

Takato Yamamoto

Takato Yamamoto,_0n.jpg

 

évade-moi

fragile-moi

je suis ta poupée de soie

ta convive funambule 

 

cg in Des volcans sur la lune

 

 

 

 

04/01/2019

Eric Yevak

Eric Yevak 0.jpg

 

 

Me voilà embarquée sur la mer mouvementée de mes pensées. D’étranges réminiscences me flottent autour. Des rêves ? Une sale impression ! L’envie de rabattre les draps sur ma tête, de me coller dans une bouderie fumeuse…

C’est ma vie qui me donne mal au cœur ! Elle poisse, enlisée dans l’ignorance. Je m’abrite derrière mes nombreuses faiblesses et je n’ai certes pas vaincu la peur de mourir.

Je ne sais pas pourquoi j’écris ça.

C’est inutile, mon rayonnement est négatif aujourd’hui, de la lumière noire. Je suis en manque, accro au bonheur, à l’extase !

Ce soir je me sens seule au sein de l’humanité et voilà bien un crime contre-nature !

Je ne sais pas ce que je veux mais je sais peut-être au moins ce que je ne veux pas.

La raison contre l’intuition et vice et versa, aussi parfois je reste sans bouger, immobile, espérant passer au travers du filet de mes contradictions.

Voilà que ça me fait sourire.

 

cg in Journal 1998

 

 

 

23/12/2018

Christos Bokoros

Christos Bokoros .jpg

 

 

 

 

Je suis atteinte d’une bien étrange maladie dont je ne connais pas le nom, l’obsession de l’essentiel, d’un retour à l’originel.

À l’acier et au béton, je préfère le bois et la terre, aux néons, je préfère les flammes.

 

cg in Journal 1998

 

 

 

29/11/2018

Jolene Casko - Blooming

Jolene Casko Blooming.jpg

 

 

moi

jetée au ciel

en attente toujours

de jaillissement

ce qui n’empêche…

 

j’aime à fleurir

clandestinement

 

m’ouvrir à des nuits étoilées de plaisir

éclater sous la brûlure d’un soleil mâle

 

cg in Salines, à tire d'ailes 2007

 

 

 

Christos Bokoros

Christos Bokoros.jpg

 

Le ciel aura beau s’obscurcir, le froid pourra m’étreindre, silence et désespoir n’auront pas raison de moi. Je crache du sang dans vos noirs chaudrons, je mettrai le feu à vos bûchers de glace. Je jouerai du marteau sur vos bornes de verre opaque, je trouverai toujours la faille par où passe la lumière.

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

24/11/2018

Christos Bokoros - Glass of water

christos bokoros glasse of water.jpg

 

Langues humaines

Langue de la soif

Première

Obstinée

 

cg in Mystica perdita, 2009

 

 

 

08/11/2018

Alice Posluszna

Alice Posluszna_n.jpg

 

Tu contemples les pigeons, le soleil à travers leurs ailes, la vieille fontaine… Tu pleures ? C’est tout ce que l’on gagne à éplucher des souvenirs. Te voilà piégée. Ton cœur se transforme en éponge.

 

cg in Sursis, à tire d'ailes 2017

 

 

 

 

 

 

04/11/2018

Bernard Languillier - Gion, district of Kyoto - Japon - May 11, 2018

Bernard Languillier At night in Gion tockyo district.jpg

 

 

corps de femme laquée

marionnettes d’ombre dragons de papier

une main se referme petites épingles

poudre blanche poudre brune

 

aube de soie coupée

l'encre s’égoutte

d’une fleur

cassée

 

cg in Pandémonium 11

 

 

 

 

14/10/2018

Anca Gray

anca gray.jpg

Combien de philosophies à tenter encore

pour coudre un sens au revers du monde ?

 

cg in Philosovie

 

 

 

 

 

 

17/09/2018

John Anna - série Menstruation - L'innocence (La perte)

John Anna Womenstruation L'innoncence (La perte).jpg

 

 

La genèse et le péché originel

Ne furent pas au commencement

Violence, mensonge et culpabilisation

Amorcèrent le règne du patriarche

 

Le culte de la femme devient prostitution

La femme est asservie à l’homme

 

Prosternation.

 

 

Babylone devient la Grande Prostituée, mais toujours naissent les fils de vierges. Immaculée Conception déclarera le pape en 1854, pour celui que l’on connaîtra pour des siècles et des siècles sous le nom de Jésus.

 

(...)

 

Les Vierges saintes officient toujours à Ephèse et Corinthe, mais elles ne sont plus divines, elles sont esclaves, ouvrant la marche pour des siècles et des siècles à la traite des femmes.

 

Les cultes dionysiaques troublaient l’ordre public.

Comprenez : le pouvoir des patriarches.

 

cg in Univers'elle

 

 

 

 

John Anna - série Womenstruation

John Anna Painful love série Womenstruation .jpg

 

Rouge la fatigue, rouge le sang qui pisse, c’est l’intérieur qui saigne, le ventre, le sexe, c’est la femme qui saigne et se vide et se contracte de douleur et la fatigue immense, la voix qui se casse, le pied enflé, les jambes lourdes d’hérédité, le refrain des pertes qui se répète, de l’injustice vrillée aux tripes.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

 

06/09/2018

Jean-Louis Millet - illustration originale "Le poulpe et la pulpe"

 

P1040790S.jpg

 

A l’envers fluide du vertige, respirer un oiseau, battre la peau des tympans.

 

Pluie visqueuse, trop palpable.

J’ai mal à elles, mal à eux.

 

Illusions. Ne pas être touchée par le malheur, la massue, le missile qui s’abat sur toi autre moi.

 

Chaque coup, blessure, torture sont portés à ton ardoise,

Homme qui au galop voudrait fuir tes propres jambes.

 

Arrête la main, le bras, le pouvoir de celui qui frappe !

Arrête de frapper, arrête la bouche, le mensonge !

 

Tais-toi !

Tais-moi.

 

Et mâchons nos poulpes.

 

in Le poulpe et la pulpe (Cardère, 2010)

 

 

 

 

03/09/2018

Maryam Savoji - Steps Towards Love

Maryam Savoji. Steps Towards Love.jpg

 

 Alors je creuse un tunnel sous les tombes, qui mène au vaste ciel, à la mer tiède du ventre, à la bouche de sève qui fait pousser les arbres, au souffle d’où naissent toutes les musiques.

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence