Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2013

Bafefit

 

BaFeFit - That’s All Punk!!!, 2012.jpg

That’s All Punk!!!, 2012

 

 

bafefit (2).jpg

 

Bafefit.JPG

 

 

Jeune talent originaire des Pouilles puis transféré à Rome, où il vit et travaille, Bafefit dessine sur du papier du XIXème s. avec un stylo à encre de chine particulier, le Radiograph. Il trace le portrait d’un monde à l’atmosphère dark où évoluent des personnages en équilibre précaire sur une frêle ligne de faîte séparant la vie de la mort.

Je voudrais vous raconter la douceur et l’amer, l’effroi et la terreur. Mes personnages connaissent de brefs moments de bonheur puis sombrent dans l’abîme, accablés par l’angoisse de ne pas y parvenir – leurs yeux vous fixent criant à l’aide ou vous observent simplement, quémandant votre attention. Se sont de fragiles figurines habitant d’improbables mondes noirs. Nues, crues, elles exhibent leurs vies suspendues à un fil. Elles participent du SUICIDE SURREALISM : maintenues dans des conditions de vie épineuses, l’unique échappatoire est le suicide… Vous pouvez observer un morceau de sucre mis à rude épreuve, ne pouvant verser de larmes, car s’il pleure il se désagrège – vous pouvez assister au désarroi d’un enfant sans membres qui n’a autour de lui rien à regarder ni à saisir – vous pouvez vous plonger dans leurs yeux grand ouverts ou vous perdre dans leurs orbites noires, vous pouvez vivre l’horreur des usines de Chernobyl et vous pouvez ne pas survivre en les regardant.” Bafefit

 

http://www.myspace.com/raffaeleiodice

Les commentaires sont fermés.