Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2013

Seth, Globepainter - Cambodge

 

Seth Globepainter Cambodge 0.jpg

 

Julien Malland, aka Seth, né à Paris en 1972, vit et travaille à travers le monde, il adopte son pseudonyme en commençant à peindre sur les murs de la capitale au milieu des années 90 en pleine explosion du mouvement graffiti. Spécialisé dans la réalisation de personnages, il collabore à la réalisation de nombreuses fresques à travers toute l’Europe. En 2000, fraîchement diplômé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il publie avec Gautier Bischoff «Kapital», livre français sur le graffiti le plus vendu jusqu’à aujourd’hui. Ils créent par la suite la maison d’édition « L’œil d’Horus » et la collection « Wasted Talent » première série de monographies d’artiste graffiti. En 2003, Il parcourt le monde dans l’intention de partager des expériences artistiques avec des street artistes issus de cultures différentes. Il s’ouvre ainsi à de nouvelles manières de vivre et de pratiquer la peinture urbaine. De ce voyage de neuf mois, il tire un livre Globe-painter (prix spécial du jury au festival du carnet de voyage de Clermont-Ferrand 2007) qui retrace son périple à la façon d’un carnet de voyage. En 2009, il réitère l’expérience avec Tropical Spray qui réunit ses collaborations au Brésil avec les artistes locaux les plus talentueux. Julien Seth Malland est un touche-à-tout, aux multiples facettes dont le travail se nourrit de ses expériences d’éternel voyageur, de ses préoccupations sociales et de son amour pour les cultures populaires. La série Globe-Painter nous fait à chacun de ses épisodes découvrir un lieu par le prisme de son art urbain. En partant à la rencontre d’artistes originaux, Julien Seth Malland nous permet d’appréhender les richesses artistiques, culturelles et populaires d’un pays ; une manière de voir le monde en couleur et de voyager différemment.

 

Les commentaires sont fermés.