Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Juan Miguel Ávila del Arco

Juan Miguel Ávila del Arco.jpg

 

Trop fragile. Besoin d’une main, d’un guide. Besoin du père… Manque cruel et éternelle damnation. Je pleure sur ma vie, sur mes échecs, parfois je voudrais tout, tout, tout changer !

 

cg in Journal 1993

 

 

 

Les commentaires sont fermés.