Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2013

Jeffrey Catherine Jones - 1971

jeff catherine jones 1971.jpg

Jeremy Clark aka Hush

Jeremy-Clark-aka-Hush 2.jpg

 

jeremy clark r.jpg

 

Jeremy_Clark_3.jpg

 

 

jeremy clark aka Hush_500.jpg

 

 

Jeremy-Clark-aka-Hush.jpg

 

 

Jeremy-Clark-.jpg

 

 

 

Jeremy Clark, aka Hush, est un illustrateur américain prolifique qui illustre des albums de groupes de heavy metal depuis de nombreuses années. Fortement influencé par Arthur Rackham, des scènes et des personnages d'araignée de Jeremy sont souvent dessinés avec un stylo à bille (il préfère utiliser des stylos qu'il a trouvé) et une pléthore d'autres matériaux allant de l'aquarelle au café.

http://hushillustration.blogspot.fr/

22/05/2013

Jeffrey Catherine Jones

jeffrey 0catherine jones 0.jpg

 

 

 

Jef Cablog

Jef Cablog (4).JPG

 

Jef Cablog 00.jpg

 

Jef Cablog 0.jpg

 

Jef Cablog philippine oil painting.jpg

 

Jef-Cablog_Emaruta.jpg

 

 

jef cablog photo.jpgArtiste peintre philippin

http://jefcablog.webs.com/

Jean-Baptiste Corot - Périphérie de Rome - 1865

Jean-Baptiste Corot The Outskirts of Rome 1865-6.jpg

Jean-Paul Montange

jean paul montange bending joy 6 .jpg

 

jean paul montange black dakini2.jpg

 

jean paul montange bleue03.jpg

 

jean paul montange calligraphie.jpg

 

http://www.jeanpaulmontange.com/

 

Jean Delville

Jean Delville vers 1885.jpg

vers 1885

 

 

 

Jean delville 0.jpg

 

 

Jean Delville_LIdole-de-la-perversité 1891.jpg

L'idole de la perversité, 1891

 

 

Jean Delville3.jpg

 

 

 

jean delville-Ophelia 1890.jpg

Ophelia

 

 

jean delville-dessin-nu-allongé 1890.jpg

Nu allongé, 1890

 

 

jean delville self portrait 1944.pngJean Delville, artiste peintre symboliste belge, né en 1867 à Louvain et décédé en 1953 à Forest (Bruxelles) était aussi poète, écrivain et théoricien de l’art, élève de Jean-François Portaels, il est d’abord peintre réaliste et expose pour la première fois au cercle L’Essor en 1885. Il publie ses premiers poèmes en 1888 (dans la revue La Wallonie). Il commence sa carrière par des dessins inspirés des opéras de Wagner, Parsifal notamment, en 1890. Son œuvre est marquée par l’ésotérisme et un certain idéalisme philosophique et s’inscrit clairement dans la mouvance symboliste. Adepte de la Kabbale, disciple de Joséphin Péladan, il expose aux Salons de la Rose-Croix esthétique à partir de 1892. À cette date il fonde l'association « Pour l'Art » qui rassemble la plupart des symbolistes belges. En 1896 il organise le premier Salon de l'Art idéaliste conçu comme une vitrine des tendances ésotériques et mystiques. Entre 1900 et 1905 il enseigne à la School of Art de Glasgow en Grande-Bretagne où ses œuvres et ses théories se diffusent. En 1924, il est nommé membre de la classe des beaux-arts de l'Académie royale de Belgique. De 1907 à 1937 il enseigne à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles et à l'Académie de Mons. Platonicien convaincu, il manifeste une croyance déterminée dans la fusion du masculin et du féminin à travers l'amour absolu, et conçoit l'Art comme une forme de rédemption religieuse.

21/05/2013

Arthur Rackham

arthur rackham.png

 

arthur-rackham the-witches-sabbath-r.jpg

 

Arthur Rackham the sea .jpg

 

Arthur Rackham_ Demoiselles du Rhin 1912r .jpg

 

arthur racham wb_pandora.jpg

 

arthur-rackham-alice.jpg

arthur_rackham_imagina_1914_frontispiece_.jpg

 

arthur rackham 1_1280.jpg

 

arthur rackham r2_1280.jpg

 

 

Arthur_rackham_selfportrait.jpgArthur Rackham (19 septembre 1867 - 6 septembre 1939), est un artiste britannique, illustrateur de nombreux livres. Né à Londres dans une famille qui compte douze enfants. À 18 ans, il travaille comme employé au « Westminster Fire Office » et commence à étudier à l’École d’Art de Lambeth. Dès 1888 il expose à la Royal Academy comme aquarelliste. En 1892 il quitte son poste d'employé et commence à travailler comme journaliste et illustrateur pour l’hebdomadaire Westminster Budget. Cependant, ses premières œuvres n’ont pas encore la dimension fantastique ou merveilleuse qu'elles auront par la suite : Rackham n’a pas encore trouvé son style, et n'a pas le succès qui lui permettra par la suite de choisir les œuvres littéraires qu'il veut mettre en images. Son premier recueil d’illustrations est publié en 1893. Dès lors et jusqu’à sa mort en 1939, il illustrera de nombreux ouvrages. La première manifestation de son goût pour une certaine préciosité trouvera son expression dans l'édition illustrée de The Dolly Dialogues, d'Anthony Hope, en 1894. En 1903, il épouse Edyth Starkie dont il aura une fille, Barbara, en 1908. Rackham gagne la médaille d’or à l’Exposition Internationale de Milan en 1906 et une autre à l’Exposition Internationale de Barcelone en 1911. Ses œuvres font l’objet de nombreuses expositions, notamment au Louvre (Paris) en 1914. Membre de la « Société royale des Aquarellistes », il sera nommé « master of Art Worker's Guild » en 1919. Arthur Rackham meurt en 1939 d’un cancer dans sa propriété de Limpsfield dans le Surrey. L'œuvre de Rackham est bien plus riche qu'on ne le pense généralement ; certes, la majeure partie de son travail concerne les livres pour enfants : Les Contes des frères Grimm (1900) ; Rip van Winkle (1905) ; Peter Pan (1906), ainsi que Alice au pays des merveilles (1907), notamment. Cependant, il a aussi travaillé sur nombre d’ouvrages pour adultes : Le Songe d'une nuit d'été (1908), Ondine (1909), The Rhinegold and the Valkyrie (1911), etc.

Alan Lee

Alan Lee Bean-Nighe.jpg

 

Alan Lee Haunted Pool.jpg

 

Alan lee lady of the lake.jpg

 

alan lee_jrr_tolkien_007.jpg

 

 

Alan_Lee_2003.jpgAlan Lee est né en 1947 dans le Middlesex, en Angleterre. Il se tourne très jeune vers l'illustration et va étudier cette discipline à l'Ealing School of Art. En 1975, il part s'installer à Dartmoor dans le Devon. Ses illustrations s'inspirent beaucoup des travaux d'Arthur Rackham et de Charles Robinson. Malgré des études tournées vers l'illustration, avant 1978, Alan Lee était plus orienté vers l'édition et l'art commercial. Après 1978, Alan Lee fait de nombreuses illustrations de roman féerique, comme Faeries (avec Brian Froud), Lavondyss par Robert Holdstock, The Mabinogion, Castles, Merlin Dreams… Plus tard, Alan Lee se passionne pour les œuvres de J. R. R. Tolkien ; à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance de l'écrivain, il illustre les couvertures des rééditions du Seigneur des anneaux et de Bilbo le Hobbit, ainsi que le calendrier Tolkien 1993. Ensuite, il s'attaque à deux grands classiques : l'illustration de l'Iliade et l'Odyssée respectivement en 1993 et 1995. Toujours passionné par Tolkien, il accepte de travailler avec John Howe sur le film de Peter Jackson : la trilogie du Seigneur des anneaux1, et il y illustrera les objets, les décors. Le travail d'Alan Lee lui a permis de recevoir de nombreuses récompenses : en 1993, il reçoit la médaille de Kate Greenaway pour l'illustration Black Ships Before Troy ; en 1998, il obtient le prix World Fantasy et enfin, en 2004, Alan Lee reçoit son premier Oscar de la meilleure direction artistique pour son travail sur le troisième volet du Seigneur des anneaux. À chaque fois qu'il a du temps libre, Alan Lee retourne dans le même petit village du Dartmoor. Ses centres d'intérêt sont les mythes et légendes, la littérature, la musique, la poésie, mais aussi l'archéologie. En 2005 est sorti au Royaume-Uni son dernier livre Cahier de croquis du Seigneur des anneaux - traduit en français l'année suivante (Christian Bourgois éditeur).

Balance, de et par Mädir Eugster

 

 

 

 

 

 

RIGOLO Swiss Nouveau Cirque

http://www.rigolo.ch/

17/05/2013

Jephan de Villiers

jephan de villiers 5.jpg

 

jephan de villiers 6.jpg

 

jephan de villiers hamadryades.jpg

 

Jephan de Villiers sculpture.jpg

jephan de villeirs dvfoule3.jpg

 

 

jephan de villiers-thickbox.jpg

 

jephan de-villiers-cheval.jpg

 

Jephan_de_Villiers_Jephan.jpg

 

jephan_de_villiers013-2_1836_x_2448.jpg

jephan de villiers d87f.jpg

 

 

 

jephan-de-villier-2642011131527.jpg

 

 

jephan de villiers.jpgJephan de Villiers est sculpteur. Il est né au Chesnay le 4 avril 1940. Il partage son temps entre l'atelier de Jolymont à Watermael-Boitsfort (Bruxelles) et celui de Corloux à Mirambeau (Charente-Maritime). Vers l'âge de 14 ans il commence à recueillir dans le jardin de sa grand-mère près de Versailles des brindilles et des feuilles mortes pour en faire d'immenses villages de terre et d'écorces. Quelques années plus tard, il remplit de gouaches des coquilles d'œuf et les jette sur de grands papiers noirs. Dans les années 1960, la découverte de l'atelier de Brancusi reconstitué au musée d'art moderne de Paris, donne naissance à des sculptures blanches filiformes qu'il appelle Structures aquatiales. Il s'installe alors à Londres où il expose ses sculptures de plâtre. En 1976, lors d'un voyage à Bruxelles, Jephan de Villiers découvre la forêt de Soignes et ramasse le premier "bois-corps" préfiguration du Voyage en Arbonie. Dès lors, tout ce qu'il utilise vient de ce monde secret des végétaux tombés sur la terre où ils pourrissent, se perdent et se transforment. Ces racines, ces écorces de bouleau, ces bogues, ramassés au cours de ses promenades en forêt, vont devenir des peuples de nomades, des forêts en marche, des anges chevauchant des ours géants. Ce peuple de bois mort s'avance en longs défilés silencieux, étranges tribus d'un territoire imaginaire.

http://www.jephandevilliers.com/

Jaya Suberg

jaya suberg _findelkind70x50lwzaa-vsmr.jpg

 

 

jaya suberg _fishmaya-red-sun-man21-norsi-wkl.jpg

 

jaya suberg 01_n.jpg

 

jaya suberg 4_n.jpg

 

jaya surberg josi3-wkl.jpg

 

jaya suberg collagen13-norsi-vsm.jpg

 

Jaya Suberg1.jpg

 

jaya suberg maia-treptow-red-eye-kopie-vsm.jpg

 

jaya surberg 45mixed-mediacanvaswkl.jpg

 

Jaya Suberg the door.jpg

 

jaya suberg -vsm.jpg

 

Jaya Suberg.jpg

 

JayaSuberg14.jpg

 

Jaya Suberg2.jpg

 

 

 

Née en 1956 à Hagen, Jaya Suberg vit et travaille à Berlin depuis 1980. Dans ses photos manipulées se superposent des couches de lieux/moments donnant naissance à des mondes oniriques où se heurtent le concret et l’imaginaire. Elles mélangent aussi les techniques pour obtenir des oeuvres du même accabit.

http://www.jayasu-berlin.de/

 

Jaroslav Panuška

Jaroslav Panuska (1872 - 1958) .jpg

Death in the Alley, 1900

 

Jaroslav Panuska Death Looking into the Window of One Dying, c.1900 .jpg

Death Looking into the Window of One Dying, c.1900

 

 

Jaroslav Panuska_o.jpg

 

Jaroslav Panuška st.jpg

 

Jaroslav Panuška stary_dub.jpg

 

 

 panuska_jaroslav_expresivni_hlava.jpg

 

 

Peintre tchèque (1872-1958)

15/05/2013

Daniel Martin Diaz

daniel martin diaz _Luxuria.jpg

daniel martin diaz 2 .jpg

daniel martin diaz 500.jpg

 

daniel martin diaz ApocalypticBeast.jpg

 

daniel martin diaz luna_500.jpg

 

danile martin diaz_satan.jpg

  

Daniel Martin Diaz.jpgArtiste autodidacte d'origine mexicaine basé à Tucson, aux portes de l'étrange désert de l'Arizona.  Son travail lui a valu une renommée internationale. Son style est une combinaison du Nord de l'art européen, art espagnol Colonial, le surréalisme, et post- modernisme. Alors qu'il travaille principalement avec des huiles sur bois, il travaille dans une grande variété d'autres médiums, gravures, impression de bloc, et lithographie sur pierre. Les influences de Diaz comprennent un mélange éclectique de Retablos fantastiques mexicains, des offrandes votives mystiques, les primitifs flamands, l'ornementation gothique, sceaux et médailles religieuses ésotériques, l'alchimie, ainsi que la symbolique tirée d'un assortiment de sociétés secrètes comme les Rose-Croix.

 

http://danielmartindiaz.com/

Jan Theodoor Toorop

 

jan toorop 'Adoratie' of 'De Goddelijke Liefdesgang', Brugge.jpg

'Adoratie' of 'De Goddelijke Liefdesgang', Brugge

 

 

 

Jan Toorop- soul searching.jpg

Searching soul

 

 

Jan Toorop fatalisme fatality 1893.jpg

Fatality, 1893

 

 jan toorop o-grave-where-is-thy-victory-1892.jpg

O grave where is thy victory - 1892

 

 

Jan Toorop Pandorra,1919 by .jpg

Pandora, 1919

 

 

 jan toorop_selfportrait 1911.jpgJan Theodoor Toorop, né le 20 décembre 1858 à Purworejo et mort le 3 mars 1928 à La Haye, est un peintre et affichiste néerlandais dont le travail comble le fossé entre le symbolisme pictural et l'Art nouveau.

 

 

 

 

Autoportrait, 1911