Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2014

Sophie Zénon - Mongolie

sophie Zenon mongolie .jpg

 

Sophie Zénon Vallée de l'Orkhon, 1997, série Haïkus mongols.jpg

 

Sophie Zénon mongolie.jpg

 

 

Historienne de formation, photographe depuis 2004, Sophie Zénon mène une oeuvre personnelle régulièrement exposée et éditée. Elle alterne travail d’ordre documentaire et démarche plasticienne avec une même fascination pour ce qui touche au rituel, au sacré, au mystère. Son univers est empreint de magie, comme si le chamanisme, objet de ses études universitaires, avait le pouvoir de resurgir dans ses images. Grande voyageuse, elle a sillonné l’Asie à maintes reprises et notamment la Mongolie, la Sibérie extrême-orientale et le Cambodge. Ses photographies panoramiques aux noirs profonds témoignent “d’un talent rare à saisir la vie, sans jamais concéder au pittoresque, à l’exotisme et au spectaculaire”. (Philippe Dagen)

http://www.sophiezenon.fr/

Sophie Zénon - Sibérie

sophie Zénon siberie.jpg

Sophie Zénon - Manufacture Nationale de la Savonnerie -Tissage sur métier lisse

sophie sénon -Manufacture-Nationale-de-la-Savonnerie-Tissage-sur-metier-lisse-330x330.jpg

25/01/2014

Sophie Fontaine

 

Sophie Fontaine _Vegetal Spirit.jpg

 

Sophie Fontaine 2.jpg

 

Sophie Fontaine 4.jpg

 

 

Photographe freelance depuis 2011, basée sur Nancy.

http://sowildphotography.tumblr.com/

24/01/2014

Sophie Fontaine

Sophie Fontaine (2).jpg

23/01/2014

Sophie Ristelhueber - série Eleven Blowups

Sophie Ristelhueber  Eleven Blowups, #1, 2006, .jpg

2006

 

sophie ristelhueber 2005.jpg

2005

 

Sophie Ristelhueber Eleven Bloupq #10 2006.jpg

2006

 

 

Née en 1949 à Paris, Sophie Ristelhueber fait, au début des années 1970, des études de Lettres à la Sorbonne et à l’École pratique des Hautes Études. Elle travaille ensuite dans l’édition et la presse. À la recherche d’une voie nouvelle, elle répond en 1979 à la commande de l’artiste belge François Hers, d’un texte pour accompagner ses photographies en couleur sur le logement social, dont le titre sera Intérieurs (1981). Elle n’écrira finalement pas de texte mais fera des photographies en noir et blanc des habitants. En 1980, elle réalise avec Raymond Depardon le film San Clemente qui sort en 1982. Cette même année, elle part à Beyrouth d’où elle rapporte une série d’images qui, rompant avec la tradition du reportage, diffèrent radicalement de celles diffusées dans les médias. L’œuvre photographique de Sophie Ristelhueber est depuis le début des années 1980 identifiée à des images fortes et retenues qui traitent, sans les raconter, des réalités complexes du monde contemporain. Cette pratique exigeante s’est prolongée dans d’autres médiums, selon le même souci d’économie de moyens. Sophie Ristelhueber a en effet réalisé des films et des vidéos, travaillé avec le son et créé des installations ; elle agrandit souvent, à l’occasion d’une exposition, la photographie aux dimensions du "tableau", parfois sous forme d’affiches collées directement sur les murs. Elle a publié une douzaine de livres d’artiste, pour elle aussi importants que la mise en espace de ses expositions, et dont elle choisit les formats comme les textes.

Sophie Ristelhueber

 

sophie ristelhueber_every_one__8.jpg

 Every One #8, 1994

 

sophie ristelhueber beyrouth_photographies_(1984).jpg

Beyrouth - 1984

 

sophie ristelhueber every_one__14_1994.jpg

Every One #14, 1994,

 

 

22/01/2014

Angelina Nové

 

Angelina Nové  les dernières fumées 1_n.jpg

Les dernières fumées

 

 

Angelina Nové Elle était étrange cette nuit.jpg

Elle était étrange cette nuit

 

 

Angelina Nové Loin du retour _n.jpg

Loin du retour

 

 

Photographe, née en 1981

http://www.artmajeur.com/angelinanove/

Angelina Nové - Portes le poème

Angelina Nové portes le poème.jpg

21/01/2014

Simon Marsden Neville Llewelyn

Simon Marsden Neville Llewelyn_1280.jpg

Simon Marsden Neville Llewelyn

Simon Marsden Statue_Toddington_Manor_Gloucestershire_England.jpg

Toddington Manor, Gloucester, Angleterre

 

Simon Marsden Neville Llewelyn_low2.jpg

 

Simon Marsden Neville Llewelyn1.jpg

 

Sir Simon Marsden Neville Llewelyn, 4e baronnet, est un photographe et auteur anglais. Il est surtout connu pour ses photographies en noir et blanc représentent des maisons et lieux hantés à travers le monde.

 

 

20/01/2014

Long Chin-san - Silver Snake Dance - 1930

silver snake dance.jpg

Shirin Neshat

 

shirin neshat.jpg

 

Shirin Neshat4.jpg

 

shirin neshat17.jpg

 

shirin nehsat.jpg

 

Shirin Neshat .jpg

 

Shirin Neshat (1).jpg

 

Shirin Neshat 0.jpg

 

Shirin Neshat .speechless.jpg

 

Shirin Neshat-03-26-07.jpg

 

Shirin Neshat 2.jpg

 

shirin neshat -007.jpg

 

Shirin Neshat 72.jpg

 

shirin neshat _518.jpg

 

Shirin Neshat 84.jpg

 

shirin neshat rapture 1.jpg

 

Shirin Neshat rapture.jpg

 

shirin neshat_3.jpg

 

shirin neshat-01[1]-2502112108186.jpg

Shirin Neshat, née le 26 mars 1957 à Qazvin en Iran, est une artiste vidéaste et photographe iranienne qui vit à New York. origine iranienne, Shirin Neshat est devenue célèbre à travers le monde grâce à ses portraits de femmes recouvertes de calligraphies farsi, notamment dans la série Women of Allah (1994-1997), puis avec sa vidéo Turbulent (1998) qui lui permit d’acquérir la reconnaissance de la scène artistique internationale lorsqu’elle reçut le Lion d’Or à la 48ème Biennale de Venise.

 


A travers la force créatrice et la beauté de son œuvre poétique, Neshat explore les barrières culturelles et religieuses érigées entre hommes et femmes dans les sociétés islamiques contemporaines, cherchant à révéler toute la complexité de la culture musulmane, loin du regard stéréotypé porté par les Occidentaux. Rejetant toute victimisation des femmes orientales, cette artiste s’emploie au contraire à révéler la force, le courage et l’obstination qui se cachent derrière leur voile, qu’elles soient en groupe comme dans Rapture (1999), ou en quête de leur identité et individualité comme les cinq héroïnes de la série Women without Men (Mahdokht : 2004, Zarin : 2005, Munis : 2008, Faezeh : 2008, Farokh Legha : 2008).

Avec Games of Desire tourné au Laos en 2008 et exposé en 2009, l’artiste porte son regard sur une culture traditionnelle cette fois éloignée de la sienne affirmant ainsi son engagement dans une esthétique et un questionnement transculturels qui sont au cœur de sa démarche.

 

Shai Kremer - série Desert

shai-kremer-série desert .png

 

shai-kremer-série desert t.png

 

shai-kremer-série Desert.png

Shai Kremer - Fallen Empires

 shai-kremer-fallen empires.png

 

shai kremer 8.jpg

 

 Shai Kremer - Fallen Empiresjpg.jpg

 

shai-kremer.jpg

 

Shai Kremer01.jpg

 

 

shai kremer 11.jpg

 

Shai Kremer 16.jpg

 


Né en 1974 et élevé à Kibboutz Gaash (Israël), Shai Kremer a commencé son travail photographique en 1999, lorsqu'il était encore étudiant à Tel Aviv, et l'a poursuivi en obtenant son Master in Fine Arts à la School of Visual Art de New York. Depuis, il a réalisé des centaines de photographies de paysage qui ont pour cadre Israël et actuellement New York où il réside. dans ces deux séries, il dresse un portrait métaphorique de la transformation du paysage israélien par des années, des décennies voire des siècles de passages successifs de civilisations.

«Mes photographies montrent l'empreinte menaçante et omniprésente de l'armée sur le paysage israélien, et par effet de miroir, cette même empreinte sur la société israélienne. L'esthétique des images, leurs compositions ordonnées imitent les mécanismes de défense des citoyens israéliens essayant coûte que coûte de tendre vers une vie «normale». Les cicatrices cachées du paysage correspondent aux blessures de l'inconscient collectif du pays. Le paysage, infecté par l'accumulation des sédiments déposés par un conflit sans fin, devient une plate-forme de discussion.» Shai Kremer

 

http://www.shaikremer.com/