Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2013

Elmer Batters et M'aimes-tu ?

Elmer Batters1.jpg

 

M’AIMES-TU ?

quand je suis
 
l’eau
roule galets
hanche qui bondit
remous secrets
eau    sable    lumière
qui t’envahissent
la bouche

fauve
aux griffes d’air
ciel fendu
terre foulée
avec des crocs des serres
à déchirer le cœur
d’un soleil

baiser serpent
flamme fumée
la chanson
le parfum
qui te font
pleurer
 
chatte
de gouttière
vagabonde
folle de lune
rêve tordu
fugue éclopée
semeuse d’espoir
sur laine de verre

quand je ris sans savoir
pourquoi
quand j’ai peur
de tout     de vivre    de moi
et  rage de ne pouvoir
fuir encore et encore
faire tourner le monde
à l’envers

quand je trépigne et cabriole
sans bouger d’un cil
d’un fil
quand je dis
le convenu
le superflu
et omets
l’essentiel
 
quand j’entends des violons
inexistants
et oublie ces mots ces gestes
qui bafouillent  
je t’aime

je naufrage au revers
d’un alcool de brume
ma robe est noire
mes yeux brûlés
des accents nomades
me font couler

mes sourires
tournent grimaces
et  je tremble et grince
le vent se lève
tempête dans ma tête
gicle à mes lèvres
un jus noir amer

quand tes mots ne m’atteignent pas
quand tes mots ne m’atteignent plus
qu’explosent les ponts
les piliers de compréhension

un samouraï délirant
à la douceur assassine
s’arrache les entrailles
pour dérouler à tes pieds
l’histoire d’une vie
ratée

ma vie  

m’aimes-tu dis
m’aimes-tu
encore ?

 

 

 

cg in Salines, 2007

 

 

 


 

Commentaires

Toujours jubilatoire de retrouver Salines.

Écrit par : jl | 20/05/2013

un grand classique ;-)

Écrit par : Cathy | 20/05/2013

viens de m'apercevoir que c'est ma 666ème note, ça ferai plaisir aux occultistes ;-)

Écrit par : Cathy | 20/05/2013

Les commentaires sont fermés.