Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2016

Dominique Lemaire

 

La page que l’on croit superficielle et mate

 Se révêle à un espace ébloui de comètes

 Un ciel profond blanchi de traversées démentes

 Météores, signaux de lumineuse émeute

 

 

09:15 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.