Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2016

Frédéric-Jacques Temple

 

J’allais dans l’effluve des bêtes nocturnes, chef de meute, à la grande chasse de moi-même, fuyant ma bauge et mes retraites éventées.

 

in les œufs de sel

 

 

 

Les commentaires sont fermés.