Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2017

Lionel Mazari

 

Je parle la langue des arbres aux fruits mûrs,

la langue d’une seule saison,

mais qui revient souvent.

Ma langue fourche dans les foins…

 

in Dehors s’enlise dans nos plaies

 

 

Écrire un commentaire