Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2017

Adolf Fassbender

Adolf Fassbender_570.jpg

 

Ô aiguillages lugubres. Mécaniques abandonnées. Les axes élastiques, le roulis entêtant, le souffle effrayant des fabriques.

Lasse des épaves, la fantaisie se cabre, glane des comas dans les chardons. On passe le gant de crin sur nos sourires de lézards tout en ignorant les rituels des cyclopes qui gardent les mines de pollen.

 

cg in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

Écrire un commentaire