Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2017

Myriam OH

 

ses fossettes, un halo lumineux
 sur la toile recouverte de suie et de sueur
 l'empreinte de ses doigts érige des ponts
 le long du temps qui goutte à intervalle régulier
 et forme une flaque pourpre à ses pieds
 la fêlure dans sa voix, un frisson dans la nuit
 qui engloutit les sourires les caresses les envies de cavale
 des corps qui ne savent plus s'ils jouissent pour de bon
 ou s'ils ont appris malgré eux à se confondre
 dans ce décor sinistre où leurs yeux ne brillent plus

 

 

 

Écrire un commentaire