Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2018

Christos Bokoros

Christos Bokoros .jpg

 

 

 

 

Je suis atteinte d’une bien étrange maladie dont je ne connais pas le nom, l’obsession de l’essentiel, d’un retour à l’originel.

À l’acier et au béton, je préfère le bois et la terre, aux néons, je préfère les flammes.

 

cg in Journal 1998

 

 

 

Commentaires

Intégration à l'essentiel ?

Écrit par : jl | 25/12/2018

Les commentaires sont fermés.