Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2020

Anaïs Charras

Anaïs Charras 36_o.jpg

 

EXIL

 

 

failles fissures entailles blessures

par où se glisser fuir

hors de la gueule puante du mépris camouflé

sous de belles déclarations avec lesquelles

le grand commerce se torche

 

et chacun chacune

clandestin clandestine

promu étranger étrangère

à sa propre existence

 

clouer son sourire

ne pas faire de bruit de remous

ne pas déranger

 

à l’étroit d’affublements de convenance

mâchonner une langue malapprise

qui écorche la bouche

cloue le sourire

 

failles fissures entailles blessures

et combien de disparus ?

 

 cg in Pandémonium II, à tire d'ailes 2019

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.