Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2021

Arnold Böcklin - The Ride of Death - 1871

Arnold Böcklin The Ride of Death.jpg

 

On ne l'appelle plus

pour les fenaisons, 

les vendanges ;

mais juste pour les osselets.

Son pain n'est pas de blé,

son vin n'est pas de sang.

On ne l'appelle que

pour débaptiser.

La Mort aime

les bons vivants ;

elle aime jouer

avec leurs âmes d’enfant

qu’elle raccompagne

à la Maison.

Ce qui l'amuse plus que tout,

c'est bien de les perdre en chemin,

bien loin de cette Maison 

qu'elle met en pièces.

Mais ne soyez pas trop durs avec elle !

Elle ne fait que son boulot ;

derrière elle ne doit rester

que le cintre blanc des os.

 

in Le Tarot de Saint Cirque, Gros Textes 2020

 

 

 

Les commentaires sont fermés.