Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2014

Manuela Thames

Manuela Thames.jpg

 

La vie. Brève et fulgurante étincelle dans la nuit. Se couler dans le cafard comme dans un suaire, tout en volupté. S'enrouler dans les draps noirs de la dissolution.

La mort est le lieu d'où l'on vient et auquel chacun doit retourner, entre les deux est un voyage nommé existence, serpent qui se mord la queue, palais des miroirs… Une éclipse, une sale blague !

 

cg, Geleen, Hollande, août 1997

in Calepins voyageurs et après ?

 

 

 

 

Commentaires

Blague à vivre, cependant...

Écrit par : jl | 01/03/2014

Les commentaires sont fermés.