Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Charles Péguy

 

Une seule misère suffit

à condamner une société.

Il suffit qu'un seul homme soit tenu

ou sciemment laissé dans la misère

pour que le pacte civique

tout entier soit nul.

Aussi longtemps qu'il y a un homme dehors,

la porte qui lui est fermée au nez

ferme une cité d'injustice et de haine.

 

 

 

22:43 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.