Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2015

Christian Monginot

 

Il ne manque rien à rien. Que pourrait-il manquer à ce jeu nu de fictions et d’artifices ? Même l’absence n’est pas manque, mais songe ajouté au songe, et celle de Dieu, vertige ajouté au vertige.

 

in Voix Inverse

 

 

 

10:39 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.