Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2016

Anaïs Nin

 

L’une s’éprend des mystiques et l’autre des terriens, fougueux et guerriers. Et donc, ce soir j’accepte cette division, cette scission et j’ai laissé couler les deux courants. 

 

 

Les commentaires sont fermés.