Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2016

Pablo Neruda

 

Nos ennemis peuvent couper les fleurs

mais ils ne seront jamais les maîtres du printemps.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.