Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2016

Federico Garcia Lorca



Et quand j'aurai non plus ce goût de braise
 sur une langue de ramier transis
 mais la saveur déserte du genêt,

signe libre des normes asservies,
 je serai dans le corps de la branche figée
 et dans l'essaim des dahlias meurtris.

 in Huit sonnets et une berceuse

traduction par André Belamich

 

 

 

17:34 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.