Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2016

Joyce Mansour

 

Quel phallus sonnera le glas

Le jour où je dormirai sous un couvercle de plomb

Fondue dans ma peur

Comme l’olive dans le bocal

Il fera froid métallique et laid

Je ne ferai plus l’amour dans une baignoire émaillée

Je ne ferai plus l’amour entre parenthèses

Ni entre les lèvres javanaises d’un gazon de printemps

J’exsuderai la mort comme une moiteur amoureuse

Cernée assaillie par des visions d’octobre

Je me blottirai dans la boue

 

in Faire signe au machiniste (1976)

 

 

Écrire un commentaire