Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2018

Beaux voeux reçus de poètes & artistes

 

 

 

voeux 2018.jpg


***

 

3781644337.jpg

 
Jlmi sur une oeuvre de Huguette Caland    Rossinante Under Cover X 2011
 
 
***
 

voeux_2018_1_72dpi.jpg

Alain Cotten
Zinzoline, revue incertaine d'art et de littérature

 
 
***

voeux 2018.jpg

 

La revue Spered Gouez vous adresse  tous ses meilleurs voeux pour 2018


 

 
***
 

carteBhm1.jpg

 

amistats
 
Bernard Mayaudon
 
***
 
HAPPY NEW 18
 
Plombée par le décalage horaire
L'horloge universelle bonifie les heures creuses
 
Rafales d'écriture automatique sur sentiers lumineux
Des Cadavres exquis transitent chimériques
 
Mais où garer les égarés ?
 
HAPPY NEW 18
 
Le Serpent à plume
 
 

braises.jpg

 

 

***

 

Pascale de Trazegnies

lit un de ses poèmes sur une musique d’Alain Kremski ( « Sous les Étoiles silencieuses »).

Avec les peintures de Picha (Galerie Forêt Verte).

 

***

 

quel est ce lieu
où la naissance du monde
écoute à l'intérieur de nous
 
(Zéno Bianu - L'île du dedans")

crte medi2.jpg

Anne Jullien

 

***

 

image001.jpg

 

Lionel Lefèvre

Rendez vous avec « Anicet » sur  vocabullanicet.com

 

***

 

 

Du sort…

 

lui-même inconstant

le sort vacillera sur son erre

ne saura du lendemain projeté

poursuivre sur sa lancée d’une ère

momentanément encalminée…

 

 car il est toujours temps

avant que l’avenir ne s’assigne

suspendre de vains dieux

non seulement l’ire mais le signe

avant-coureur de destinée…

 

celle que suspicieux

en d’inexplicables options

ces bienfaits nous assènent

confondant ellipses et lunaisons

selon nos diapasons…

 

 car il est toujours temps

en cette heure où les vœux courent

d’un manquement à leurs idéaux

modifier ces trajets qui concourent

à des cieux infernaux…

 

 

Henri Cachau

  Avec nos meilleurs vœux  

2018

 

 

 

 ***

 

2018

tout seul on ne peut pas y arriver
il va falloir qu'on s'y mette
que chacun donne de soi
pour que tous les éléments du puzzle

projets santé affaires sentiments

s'ajustent au mieux

pour le reste il suffira d'être nous mêmes



http://www.pierrerosin.fr/
 
 
 
 
***
 
 

Excellente fin d'année 2017, prenez soin de vous en 2018...

 

"Je suis comme un agenda ouvert sur l’écho des paroles

Envolées depuis cent mille années

Je suis comme un dictionnaire en attente de mots neufs,

De mots gourmands de vie, de mots rares et précieux

 

Une échelle et vite, me voilà dans les mots alizés

Dans les mots nuages, dans les mots soleils

Là-haut, dans les nuées, une quiétude, un silence,

une sérénité qui transparait en instant d’éternité

Ici-bas, trop souvent, les mots cages, les mots sourds

Les mots lourds, les mots dévoreurs de vie

 

Entre nous deux, le silence, l’incompréhension, la douleur…

 

Ici-bas, aussi, les mots gestes, les mots regards

Les mots sourires, les mots dialogues

Entre nous deux, l’échange, le partage, la tolérance,

Un silence de douceur loquace…

Ils dorment, les mots, ils dorment au large des bouches

Ils dorment au large des baies des langues

Emportés par le flot et la houle

Ou bercés par le vent timide de la parole.

 

Imagine, voyageur, la splendeur

D’un monde autre que le tien..."

extrait "Voyage au centre du mot" spectacle poético-scientifique d'Yves Béal, Heiko Buchholz et François Thollet - direction d'acteurs Alexandre Del Perugia.

 

 

***

 

lapin-rouge-et-nous.jpg

 

 ***

 

Aujourd’hui je n’ai rien fait
(Hoy no he hecho nada)

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais bien des choses se sont faites en moi.
Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.
Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde,
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz (1925-1995)
[« Treizième poésie verticale », 1992]

 

Tibouchi_Voeux2018_HT1.jpg

 

 

***

 

 

 

Les commentaires sont fermés.