Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2018

Marc Tison

 

On ne va plus dans les étoiles. Les fusées sont dépiécées. La tête en feu de joie c’était pourtant bien là, claquant le réel à l’enchantement du voyage.

 

Il y a si peu de temps. Il y a si peu de soi.

 

in Des abribus pour l’exode

 

 

 

 

 

 

18:30 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire