Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2018

Lionel Mazari

 

Sous les cimes, l’horizon brûle sa partition

encore verte de feuilles lentes.

Il y a des pages bruyantes d’oiseaux dans l’air grenat,

Et des fruits immobiles sous le ciel presque mauve

 

in Dehors s’enlise dans nos plaies

 

 

 

08:44 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire