Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2018

Pénélope Corps

Ce matin en partant bosser
Dans le brouillard de ce mois de mai dégueulasse
Je me suis demandé ce que je ferais
Si jamais le soleil ne revenait pas
Si les journées continuaient à s'empiler dans le gris comme des parpaings
Comme un hiver sans fond
Parce que tu vois
Quand on vit où je vis
Quand on voit ce que je vois tous les jours au bout de la route qui m emmène au travail
Il en faut peu pour que la mort vienne se caler tranquille côté passager
Genre déesse autostoppeuse
Genre salope même pas sexy
Je le sais
Je l'ai déjà vue
Alors je me suis dit ma vieille
Trouve un plan B
La créativité c'est de la survie
Pas de la vengeance non
Juste une alternative à la mélancolie stérile de nos enfances un peu trouées
Un moyen d'ancrer nos pieds quelque part
Trouver des prises dans la paroi
Je me suis dit ça
Et j' ai posé un plan d'attaque monstrueux
Comme une princesse Viking sans cheveux
Comme une sacro-sainte guerrière illuminée
Je suis rentrée chez moi
Je me suis foutue dans le canapé
Et j'ai fini le bourgogne à la bouteille
En riant très fort
Et voilà

 

 

 

Commentaires

A plein bras !

Écrit par : jl | 17/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire