Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2018

Bruno Toméra

 

Serrant mes mains dans ses mains

elle me dit

Gamin, c'est une bulle de savon, la vie,

ça pique les yeux et c'est fini.

 

in Petite histoire essentielle de la futilité (Nouveaux délits 2018)

 

 

 

 

 

 

01:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire