Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2019

Murièle Modély

 

parfois on colmate     
on fait un enfant ou deux, et      
on utilise leurs rires ou leurs larmes comme plâtre       
cela marche un temps, puis ils grandissent 
ils s'en vont sur les chemins tracer leurs propres entailles    
avec des pierres coupantes
alors on reste un peu triste        
sauf les dimanches   
quand on se retrouve tous ensemble à table       
à tenter de remplir à la cuillère ou d'une phrase  
nos trous

 

 

 

10:49 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire