Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2019

René de Obaldia

 

"Il y a des jours où, il y a des jours où je me surprends à être courbé : la terre use de ses sortilèges, la terre m'appelle, oui, moi Monsieur le Comte, — « Oui, oui, vous, venez au tableau ! » La terre use de son immense empire, la terre veut me souffler quelque chose à l'oreille, la... Courbé, terriblement courbé... Ces jours-là, je fais semblant d'avoir perdu quelque chose."


in Le centenaire

 

 

 

11:40 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire