Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2019

Heptanes Fraxion

feuilles mortes

il a fallu qu'elle apprenne vite à grandir et elle a vite appris
y a des vies qui demandent ça

elle a mal dormi
ses mauvaises habitudes et ses rêves l'ont réveillée
des yeux d'animaux l'observaient qui brillaient sur l'autre rive

elle décide de rester sale
la chatte bien sauvage
elle vire deux-trois trucs superflus et de suite tout redevient simple
feuilles mortes comme autant d'oiseaux morts

elle va manquer cette fête où les conversations semblent toujours écrites à l'avance
et où elle connaît déjà la plupart des questions
trop de gens impossibles à détester
trop de gens impossibles à aimer
trop de braves gens toujours dans les bons coups
trop de gens persuadés d'être géniaux
trop de gens
trop de bons vivants
trop d'alcooliques ne pensant qu'à leur gueule
trop de bouches camées pleines de conseils judicieux

elle va manquer cette fête mais pas celle des brouillards qui enveloppent cette ville toute en longueur
le château qui fut un hôpital autrefois la cathédrale l'esplanade le kiosque à musique et les trois bornes de remparts qui l'invitent à flâner
ses tendons la propulsent gentiment l'éloignant du centre-ville où les nuages marchent dans les rues

elle se sent bien dans ces non lieux de murs décrépis et d'éclairages blafards que certains voient vides de sens et de sentiments
pas elle
la mélancolie qui l'encercle lui tient chaud
le silence a des murmures qu'elle traduit en mots et ces mots dévissent quelque chose dans son for intérieur qu'elle note immédiatement
être à l'heure ne lui servira à rien si elle n'est pas dans la bonne direction
et c'est tant mieux puisque ni l'un ni l'autre ne l'intéresse vraiment

 

 

 

Écrire un commentaire