Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2021

Pat Ryckewaert

 

Blessures faites à l’enfant

entailles dans l’écorce et l’aubier

à le faire mourir ou à le rendre fou

frêle racine au sombre dessein

dans une terre de safre

flou de la mémoire et du ciel

l’eau de pluie sur les plaies.

Blessures faites aux femmes

à les rendre dociles

à les fendre

dans leur unité et leur désir.

Blessures d’amour

à priver de sève et de sens

à faire couler le sang

assoiffer à jamais la bouche.

Blessures de l’attachement

quand tout ne tient qu’à un fil

qui ne relie à rien

la peau sans odeur

le silence des yeux et des gestes.

Blessures de la langue

celle qui nous fait sujet

celle qui nous fait vivant

celle qu’on n’a pas entendue

celle qu’on n’a pas parlée

parole enroulée dans la gorge

ou écrasée entre deux dents.

Blessures à priver d'air

à essouffler le cœur et l'en vie

.

 in À la folie

 

 

18:24 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ecrit sensible et bien mené, comme très souvent chez Pat...

Écrit par : René Chabrière | 29/11/2021

Les commentaires sont fermés.