Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2016

Colonia de Florian Gallenberger (2015)

 

Romanesque et loin d'être parfait, ce film a le mérite cependant d'attirer l'attention sur les faits réels et encore trop méconnus, qui ont eu pour cadre la sinistre Colonia dignidad, grande communauté sectaire (3000 hectares de terres accaparées) fondée en 1961, par Schaefer, ex-caporal et brancardier SS, un nazi pédophile avec d'autres de ces compatriotes qui ont eux-mêmes subit la démence de celui qui s'est autoproclamé chef et guide spirituel. Esclavage et abus sexuels en toute impunité sous couvert d'œuvre caritative, aussi bien sur les membres de la communauté, que la population pauvre des environs pendant 40 ans. Le but principal étant de fournir à un rythme industriel de quoi assouvir les pulsions de Schaefer. Colonia dignidad a aussi servi de centre de torture pour la Dina, la police secrète chilienne de Pinochet. Cinq personnes seulement on réussi à s'évader de ce camp, une véritable enclave nazie au Chili. 

Depuis 2007, la Villa Baviera comme elle est appelée aujourd'hui, a été transformée en centre de vacances touristiques très très fortuné (outre le trafic illégal d'armes à grande échelle, elle a fondé de nombreuses sociétés qui font d'elle une des plus grosses fortunes du Chili), ce qui n'a pas finit de choquer et à juste titre. Berlin va d'ailleurs ouvrir 10 ans plus tôt que prévu les archives secrètes de 1986 à 1996, concernant ce lieu de très sinistre mémoire. Celles d'avant étant déjà consultables. Les victimes aussi bien allemandes que chiliennes, demandent réparation. La plainte concerne aussi l'état allemand, accusé de ne pas avoir porté secours à ses ressortissants, les diplomates allemands ayant volontairement détourné le regard de 1960 aux années 80. Schaefer n'a été arrêté qu'en 2005, il a été inculpé et condamné a 20 ans de prison mais il est mort 5 ans après, à l'âge de 88 ans...

 

un documentaire à ce sujet :

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.