Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2017

Lionel Mazari

 

L’automne en mes nerfs déjà fait silence.

Mais ce silence n’oblige rien à taire :

c’est une marche foulant le raisin de mes mots

d’où monte un alcool sans parole.

 

in Dehors s’enlise dans nos plaies

 

 

 

Écrire un commentaire