Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2013

Kevin Rolly - Blood roots

kevissimo Blood_Root.jpg

 

 

silver emulsion oilgraph on wood panel

Photo originale prise en Ouganda, Africa

Hideki Tokushige - Honebana (Fleur d'os)

Honebana.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE lotus.jpg

 

Hideki TOKUSHIGE cherry blossom .jpg

 

Hideki TOKUSHIGE honebana.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE honebana_100823-15.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE honebana_120301-1-2.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE hydrangea.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE lily 02.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE Lily.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE lycoris 2.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE morning glory.jpg

 

 

Hideki TOKUSHIGE.jpg

 


Toutes ces fleurs sont fabriqués à partir d'os réels des souris et des rats. L'artiste japonais Hideki Tokushige stipule que la collection, appelé " Honebana " ( fleur d'os), est le résultat d' un processus de cérémonie qui honore le cycle de la mort, de la pourriture et de la renaissance, alors même que la société moderne devient de plus en plus détaché de cette réalité spirituelle.

 

http://www.ne.jp/asahi/tokyo/toku/index.html

09/06/2013

Itō Jakuchū

Jakuchu Akira 8.jpg

ito-jakuchu-phoenix-and-sun-.jpg

Jakuchu Akira f.jpg

 

 

Itō Jakuchū, de son vrai nom: Itō Shunkyō ou Itō Jokin, surnoms: Keiwanoms, Jakuchû et Tobei-an, né vers 1716 à Kyōto, mort en 1800 est un peintre japonais d'animaux et de fleurs.

Jai Llewellyn

jai Llewellyn 00.jpg

 

Jai Llewellyn veil.jpg

 

Jai Llewellyn Threads.jpg

 

Artiste anglais né en 1977

http://www.jaillewellyn.com/

Okiie Hashimoto - Zen gardens

HASHIMOTO Okiie zen Garden woodblock.jpg

 

HASHIMOTO Okiie sand garden Konchi-in, Shôwa period, dated 1959.jpg

 

 

HASHIMOTO Okiie.jpg

 

Artiste peintre et graveur japonais (1899-1993)

07/06/2013

Kawanabe Kyōsai - Jigoku dayu (courtisane de l'enfer)

Kawanabe Kyōsai jigoku dayu (courtisane de l'enfer).jpg

 

 

Kawanabe Kyōsai

Kawanabe kyosai _karasu.jpg

 

Kawanabe Kyōsai 0.jpg

 

Kawanabe Kyōsai 1883.jpg

 

Kawanabe Kyōsai ghost painting.JPG

 

Kawanabe Kyōsai.jpg

 

Kawanabe Kyōsai portrait non daté.jpgKawanabe* Kyōsai est un artiste japonais né le 18 mai 1931 et mort en 1889, qui, selon les mots d'un critique, est « un individualiste et un indépendant, peut-être le dernier virtuose de la peinture japonaise traditionnelle ». Kyōsai peut être considéré comme le plus grand successeur de Hokusai (dont il n'est cependant pas un élève), et comme le premier caricaturiste du Japon. Son œuvre comme sa vie sont quelque peu désordonnées et indisciplinées et suggèrent à l'occasion le goût pour une coupe de saké. Mais s'il ne possède pas la dignité, la puissance et la retenue de Hokusai, il lui substitue une exubérante fantaisie qui donne toujours de l'intérêt à un dessin d'une grande excellence technique. Renjishi (連獅子), ou « danse d'un couple de lions » par Kyōsai. Le Renjishi est une célèbre danse dans le théâtre kabuki. Outre ses caricatures, Kyōsai peint un grand nombre d'images et d'esquisses, choisissant souvent ses sujets dans le folklore de son pays. L'ouvrage le plus important relatif à l'art et à la vie de Kyōsai est écrit par lui-même : Kyōsai Gadan (暁斎画談), ou « Traité de Kyōsai sur la peinture », à moitié autobiographie et à moitié manuel de peinture. Une importante étude contemporaine concernant l'artiste est le Kawanabe Kyōsai-ō den (河鍋暁斎翁伝), ou « Biographie du vieil homme Kawanabe Kyōsai » par Iijima Kyoshin (飯島虚心). Terminé en 1899, le texte n'est publié qu'en 1984.

 

http://kyosai-museum.jp/ENG/index.htm

 

*Kawanabe Kyōsai est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Kawanabe, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Arthur Rackham

Arthur Rackham.png

06/06/2013

Katy Horan

Katy Horan.jpg

 Katy HORAN-11.jpg 

Katy Horan 129.jpg

 

katyhoran1.jpg

 

Katy HORAN-10.jpg

 

katy horan spectre.jpg

 

http://www.katyart.com/

Käthe Kollwitz

Kathe kollwitz  The Survivors, 1923. Lithograph.jpg

The Survivors, 1923

 

Kathe kollwitz_Heimarbeit, 1925.jpg

Heimarbeit, 1925

 

 

Käthe Kollwitz.jpg

 

käthe kollwitz K.jpgKäthe Kollwitz, née Schmidt, le 8 juillet 1867 à Königsberg et décédée le 22 avril 1945 à Moritzburg, est une femme sculpteur, graveur, dessinatrice allemande, parmi les artistes les plus représentatifs du XXe siècle.

L'ensemble de ses œuvres regroupe des gravures, des lithographies, des sculptures en bois et plastique, traitant de problèmes de société :
1893 : cycle sur le soulèvement des tisserands (das Weberaufstand).
1908 : cycle sur la guerre des paysans (Bauernkrieg).
1919 : sculpture sur bois à la mémoire de Karl Liebknecht.


Après la Première Guerre mondiale, elle réalise un cycle sur la guerre, la prolétariat, la mort et la famine. Au cimetière militaire allemand de Vladslo deux statues la représentent avec son mari en train de pleurer sur la tombe de leur fils, tombé non loin de là en 1914. Avec le temps ces sculptures sont devenues le symbole de tous les parents dont un fils a été tué à la guerre. Des affiches socialistes, comme par exemple « Nie Wieder Krieg » (Plus jamais de guerre), créée pour la journée de la jeunesse allemande à Leipzig. 1940 : dessins sur les mêmes thèmes, comme par exemple, en 1943, "Da stehe ich und grabe mir mein eigenes Grab" (je reste ici et je creuse ma propre tombe). Kollwitz était membre de l'organisation artistique de Berlin, elle travaillait aussi pour l'association internationale d'aide aux travailleurs (IAH : Internationale Arbeiterhilfe) et elle fut la première à faire partie, en 1919, de l'Académie des arts prussienne. Elle n'appartenait à aucun parti en particulier mais apparaissait et se considérait elle-même comme une socialiste

05/06/2013

Kanō Hōgai

Kano Hogai.jpg

Hibo Kannon ou “Kannon as Merciful Mother”, 1883

 

 Kano Hogai 0.jpg

 

 

Kano Hogai l.jpg

 

Kano Hogai dragon l.jpg

 

 Kano Hogai landscape .jpg

Kanō Hōgai de son vrai nom Kanō Enshin, est un peintre japonais né le 27 février 1828 à Shimonoseki, mort le 5 novembre 1888.

Kazuo Akasaki

Kasuo Akasaki 2.JPG

 

Kasuo Akasaki2.jpg

 

Kazuo Akasaki 2 (6).jpg

 

 kasuo akasaki folhas caidas.jpg

 

 

Kasuo Akasaki 2 (2).jpg

 

Kasuo Akasaki.jpg

 

kasuo akasaki_004.jpg

 

Une forme d'art unique mis au point par cet artiste japonais : chacune de ses oeuvres est composée entièrement de feuilles mortes qu'elle a ramassé. La conception d'un seul tableau peut prendre 6 mois. Akasaki a écrit plusieurs ouvrages pédagogiques sur son art et a ouvert une école pour enseigner ses techniques.

04/06/2013

Hiroshi Senju

Hiroshi senju.jpg

 

 

Kain White

Kain White.jpg

 

Kain White In The Cave.jpg

In the Cave

 

 

Kain White hills.jpg

Hills

 

Kain White Birth Of A Man.jpg

Birth Of a Man

 

Kain White Forest Spirit 1.jpg

Forest Spirit

 

Kain White Watchers.jpg

Watchers

 

 

Kain White Peak .jpg

The peak

 

 

 

 

 

 

http://www.kainwhite.com/

 

03/06/2013

Hiroshi Senju

hiroshi_senju waterfall 2012.jpg

 

Hiroshi Senju, Waterfall. Natural pigments on Japanese mulberry papern.jpg

 

Hiroshi Senju_Open.jpg

 

hiroshi Senju 09.jpg

 

"Hiroshi Senju est probablement l'artiste contemporain de peinture japonaise (nihonga) le plus célèbre dans son pays. Né en à Tôkyô en 1958, Hiroshi Senju est diplômé de la prestigieuse Université des Beaux-Arts de sa ville natale. L’artiste expose régulièrement dans le monde entier (il a notamment reçu la Mention d’Honneur de la Biennale de Venise en 1995), et ses œuvres sont conservées dans de grands musées internationaux. Mais c’est au Japon qu’il est le plus connu. Il faut dire que son travail s’appuie largement sur la tradition japonaise et s’inscrit dans l’héritage de la nihonga, peinture sur rouleaux ou panneaux, à base de pigments naturels. Mais, paradoxalement, le traitement novateur que Senju fait de sujets classiques, tout comme son choix de mêler outils traditionnels et procédés actuels, est loin de plaire aux tenants les plus conservateurs de cette école. Le grand public semble par contre énormément apprécier le style très personnel de l’artiste, dont les œuvres, souvent monumentales, ornent des lieux publics comme le nouveau terminal international de l’aéroport de Haneda (Tôkyô). Ses œuvres ont même dernièrement été utilisées lors d’une campagne publicitaire pour des écrans plasma, c’est dire la reconnaissance dont jouit Hiroshi Senju au Japon. Senju a rapidement tenu à installer son atelier à New York, afin de trouver la distance nécessaire à une compréhension de sa culture natale. Il a su créer un univers clairement identifiable, qu’il décline dans d’infinies variations. Son thème de prédilection, les cascades, donne naissance à des jeux visuels époustouflants. Avec leur palette très restreinte, souvent limitée au noir et blanc, ces œuvres fascinantes, presque hypnotiques, savent évoquer la puissance de l’eau jaillissante ; mais, dans le même temps, par leur épure, elles s’approchent fréquemment des frontières de l’abstraction."


http://www.hiroshisenju.com/