Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2020

Frank Wilbert Stokes - Moonlight, Starlight, Atlantic Ocean - 1902

Frank Wilbert Stokes (1858-1955), Moonlight, Starlight, Atlantic Ocean - 1902 a.jpg

 

Sous la cendre, les diseuses tordent leurs mains vers le ciel transparent.

Des néants, des malaises, des oraisons comme des hologrammes.

 

Splendides anomalies aux confins des boussoles.

Juste, un pollen d’étoiles.

 

cg in Fugitive, Cardère éd. 2014

 

 

 

03/01/2020

Kayama Matazo

Kayama Matazo 88.jpg

 

Dans le delta de lumière, la nasse trouée de lune, retient les racines et les rêves broyés des errants. Toutes les frontières sont des plaies mal cicatrisées.

 cg in Fugitive, Cardère éd. 2014

 

 

 

02/01/2020

Phil Noble Gretna Green - Écosse - 4 novembre 2019

Phil Noble Gretna Green_Ecosse 4 novembre 2019n.jpg

 

 

La vie nous tend brassées de lumière, volées d’oiseaux.

Suspend sa musique à nos oreilles.

 

Ne pas oublier, non, ne pas oublier.

 

Elle et moi, sommes fugitives.

 

cg in Fugitive, Cardère 2014

 

 

 

30/12/2019

Scott Conary

Scott Conary 3.jpg

 

ne soyez pas dupes des turbulences

bulles sur le miroir agité de la mer

nous préparons de nouvelles moutures

la lune comme un jaune d’œuf

entre les dents du caniveau        

la candeur d’une pluie

sur la cambrure du matin

nos paroles voyagent à bout de doigts

 

in Aujourd'hui est habitable

 

 

Louise Forbush

Louise Forbush.jpg

 

J’écarquille mes perceptions, je lèche la lumière. Je trace au pinceau des sentiers échevelés,

des seins de lune où je dilue les abysses.

 

cg in Le poulpe et la pulpe

 

 

 

 

 

 

Winslow Homer - Girl with Red Stockings (1882)

Winslow Homer Girl_with_Red_Stockings_(1882).jpg

 

Des racines me poussent, je me noie dans ton ciel.
Les oiseaux me parlent et je capte la langue nomade des nuages
Sans même plus avoir le désir de les suivre.
Que m’as-tu fait ?

 

cg in Je l'aime nature

 

 

 

28/12/2019

Cheval de Vogelherde - Aurignacien

cheval de Vogelherde Autigancien  .jpg

 

la musique est mon cheval

mon balai de sorcière     

 

cg in Des volcans sur la lune

 

 

26/12/2019

Debra Bernier - Dreams in Sunbleached Turtoise Shell

Debra Bernier  Dreams-in-Sunbleached-Turtoise-Shell.jpg

 

Devant le secret fœtal

Nous devînmes papillons

Sans avoir été chenille

 

(...)

Tu voulais toucher les étoiles

Je me suis recroquevillée

En mon sein gonflé

 

 

cg in États du Big bang, Nouveaux délits 2010

 

 

 

24/12/2019

Lucas Aguirre (détail)

Lucas Aguirre détail_n.jpg

 

cheval blanc
brin d’herbe entre les dents
guérisseur

 

cg in Salines

 

 

 

 

Anselm Kiefer

Anselm Kiefer 14804.jpg

 

Captive d’une hallucination

barbouillée de mauvaises semailles

j'ai des ailes mais je déraille

y'a de la houle et je dérouille

est-il l'heure du bye-bye ?

j'en sais rien mais ça fait un bail

que l'eau mouille quand elle pleure

j'ai le bas qui file

ça me fait un beau rail

le nez qui rouille

qui se cocaïne

mais ça fait longtemps qu'on sait

que les trains ne partent jamais à l'heure

on pourra toujours coucher nus

à l'envers à l'endroit

avec le cœur qui démaille

entre deux draps de beurre

ou sous un ciel troué

comme un vieux chandail

 

cg in Mon collier de sel

 

 

 

21/12/2019

Maxim Nikiforovich Vorobiev

Maxim Nikiforovich Vorobiev Oak lightning Dub.jpg

 

dans ce pays taillé au burin

pour les initiés à la solitude

la foudre frappe t’elle encore

pour désigner le sorcier ?

 

cg in Je l'aime nature

 

 

 

Giuseppe Cellini - Illustration pour "Isaotta Guttadàuro ed altre poesie” de Gabriele D’Annunzio

Giuseppe Cellini (1855-1940), Illustration for Isaotta Guttadàuro ed altre poesie” de Gabriele D’Annunzio._n.jpg

 
"je sens la pierre sous mes reins, l’averse a redoublé, les coups de tonnerre aussi, mais je ne crains plus rien, nous sommes l’orage, sa langue est électrique, sa bouche de sirène m’aspire comme elle sait si bien le faire, je ne suis plus qu’un sexe, immense et elle une langue immense, puis elle vient sur moi, m’aspire avec sa bouche d’en bas, sa bouche de mousse et de bois tendre, lisse, douce, si douce, chaude, si chaude, elle bouge, bouge comme un serpent, la tête en arrière et une fois de plus, elle me pénètre tout entier de sa force de femelle, je n’avais jamais connu ça avant elle, jamais… C’est d’une douceur et d’une puissance incroyable, je me redresse, l’enserre de mes bras et nous ondulons comme deux serpents sur la pierre, sous la pluie. La source c’est mise à siffler, à chanter, les odeurs nous tournent la tête, ses cheveux sentent l’humus et la sève, ses seins, ses fesses, je pourrais m’évanouir, à la place je jouis comme un fou, je hurle comme le tonnerre et je l’entends grogner doucement comme une louve apaisée."
 
 
cg in sans titre provisoirement
 
 

20/12/2019

Diane Meunier

Diane Meunier_n.jpg

 

Alors elle creuse un tunnel sous les tombes qui mène au vaste ciel, à la mer tiède du ventre, à la bouche de sève qui fait pousser les arbres, au souffle d’où naissent toutes les musiques.

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

19/12/2019

Auteur inconnu

silencio.jpg

 

La mélancolie est une fatigue de l’âme.

 

cg in Un vanity de vanités

 

 

 

18/12/2019

Şehmus Altay

Şehmus Altay 560_n.jpg

 

Quand le temps se ralentit, l’ancienne malle à trésors oubliés s’entrouvre et toute chose retrouve sa mémoire, le souvenir de ce qui n’a pas encore tout à fait disparu.

cg in à la loupe