Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2017

Chobek- The horns

chobek- the horns1.jpg

Souffle et serpent dans un fouillis de luminaires. Une éclaboussure de pluie dans un giron de pollen. De l’antique humus surgissent des langues, des chants et des cordes. Des sortilèges de cornes et d’équinoxes.

cg in Le poulpe et la pulpe (Cardère 2010)

 

 

 

Amandine Van Rey

 

Amandine Van Rey _1l.jpg

 


illusions urticantes

la jouissance

infinie

comme une drogue

une transe

 

un puits

 

cg in Histoires d'amour, histoire d'aimer

 

 

 

24/03/2017

Victor Nizovtzev

Victor Nizovtzev.jpg

flux et reflux attirance répulsion quelque chose qui nous tire nous attire vers le fond

avec ce bruit de serpent qui glisse sur des perles

ce chant de drap froissé et ces sirènes aussi belles que cruelles

cg in D'ombres

 

 

 

 

 

 

20/03/2017

Waldemar Strempler

Waldemar Strempler-0.jpg

 

Je veux être seule, je me sens seule, j’aime être seule, je me sens seule. J’ai des rêves de gamine, je me sens vieille, je suis habitée de colère, j’ai une coquille d’œuf pourri sur la tête. J’attends mon sauveur pour le dézinguer, ce sera forcément un menteur.

cg in Le livre des sensations

 

 

19/03/2017

Christian Edler

Christian Edler.jpg

 

Gouttes de plomb dans les poches, colifichets de sève grise dans les archives de l’oubli. Pauvre trafic de barbelés à moudre, toujours encore, la gencive rugueuse, la bouche en brouette. Il nous faut vivre pourtant sous le remblai de l’aorte. Le crâne éclaté, les perles scotchées. La moelle en feu en vérité derrière la vitre.

cg in Surréel des surrénales

 

 

 

Alessandro Sicioldr

alessandro sicioldr 05.jpg

 

?

 

une énigme

une énigm

une énig

une éni

une én

une é

une

un

u

?

 

cg in Bonzaïs hallucinogènes

(Gros Textes 2017)

 

 

 

Sylvie Coupé Thouron

Sylvie Coupé Thouron 30.jpg

La rumeur insolente des transhumances s’estompe.

Les amas de pierres expriment l’œuvre de l’oubli.

 

Je marche encore.

 

cg in Fugitive (Cardère 2014)

 

 

 

Ruth Alexander Nichols - Kid and caterpillar, 1920s

Ruth Alexander Nichols Kid and caterpillar, 1920s.jpg

 

Jardin du causse, étincelles d’herbe, ciel bleu nu, bout de bois, brindilles, feuilles, cailloux, graines. Trésors à foison, richesse du vivre. L’enfant près de ses mères ne connaît pas l’ennui, prend à l’une pour donner à l’autre, dépose un pétale dans mes cheveux, arrache un cheveu, le mêle à l’herbe ; chaque geste précieux. Terre prodigue, mère comblée, enfant reine en son royaume.

cg in Jardin du causse

 

 

Junki Oki

junki_oki_2.jpg

 

La toile se recréé. Perdre en apparence, gagner en vigilance.

 

cg in Les mots allumettes (Cardère 2012)

 

 

 

18/03/2017

Eugene Gabritschevsky

Eugene Gabritschevsky 22n.jpg

 

Parfois, j’ai des orgasmes de nature, qui m’ouvrent le cœur en deux comme une graine mûre. Je suis l’arbre, la mésange, la grenouille, le nuage, la pluie, l’orage, je pourrais dévaster un bureau de pôle emploi, en faire une jungle pleine de feuilles, de cris et de fouillis odorant.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

Junko Oki

Junko Oki - 3.jpg

 

La sentinelle, les paupières lourdes de mélopées, ouvre ses cuisses solaires découvrant l’ourlet, vagin mystérieux léché par l’écume, éblouissante et fugace semence.

 

cg in Le poulpe et la pulpe (cardère 2010)

 

 

 

 

15/03/2017

Véronique Palma (Malasangre collages) - Deja huella quien camina

Véronique Palma Malasangre collages Deja huella quien camina_n.jpg

Monde foutu par ceux-là ?

Planète foutue par ces fous ci ?

 

Plutôt fou-rire !

 

cg in Follement autre

 

 

 

 

06/03/2017

Anselm Kiefer

Anselm Kiefer.jpg

 

Combien y a-t-il d'étages en ce monde,

D’escaliers à gravir, à dévaler, à gravir encore ?

Dis-moi, étranger, où m’emmènes-tu ?

 

cg in Pandémonium I (Clapàs 2001)

 

 

05/03/2017

Chobek - Fading compassion

chobek-fading compassion.jpg

Il y a des douleurs si anciennes, des plaies tellement creusées, où trop viennent remettre les pieds, c’est difficile la sérénité. Il y a des fantômes qui ressassent de vieilles histoires sans même réaliser qu’ils sont eux-mêmes de vieux fantômes. Percevoir le plus noir de l’humanité, c’est difficile. La véritable compassion passe par ce chemin, mais ce que je sais aujourd’hui, c’est qu’on ne se balade pas impunément à poil sur ce chemin là. Une armure qui ne soit ni de métal, ni de pierre, pas même de bois, mais un cœur flambant neuf à toute épreuve, un tambour solide et puissant.

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

 

Junko Oki

Junko Oki - 2d.jpg

 

Les mots sont points

De vue de croix de suture

 

cg in Philosovie