Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2017

Vase (rhyton) de Mycènes en terre cuite - 1300–1200 av. JC

Mycenaean rhyton in the shape of a bull's head. Terra cotta, 1300–1200a.jpg

 

j’ai initié bien des peuples

qui m’ont nommée lunaire

de la génisse à la brebis

pour m’asservir

nombre de lois

ont été dictées

mais joug après joug

je demeure l’indomptée.

 

cg in Universelle

 

 

18/08/2017

Paul Elie Ranson - Tigre dans la jungle - 1893

Paul Elie Ranson Tigre dans la jungles 1893.jpg

 

J’ai rêvé d’un tigre, ancêtre mythique, l’initiant qui conduit les néophytes dans la jungle pour les tuer et les ressusciter.

Énergie puissante, parfois féroce, qui à la lune renaissante surgit des obscurités profondes.

J’entame ma lente progression dans la forêt de bambous.

 

cg in Chroniques du hamac

 

 

 

Fabrizio Onali - An antique Kimono transformed into a painting

Fabrizio Onali  An antique Kimono transformed into a painting.jpg

aube éternelle

langue de soie coupée

une encre rouge s’égoutte

d’une fleur

cassée

 

cg in Pandémonium II

 

 

 

Ota Janeček

Ota Janeček (5).jpg

Grand soleil rouge à l’horizon brûlé

 

cg in Mystica perdita

 

 

 

 

 

17/08/2017

Sophie Brassart

Sophie Brassart_n.jpg

 

Je ne suis pas un reflet, je ne suis pas inexistante. J’ai mon propre soleil, il n’a besoin que de moi pour rayonner, éclairer, réchauffer. Viendront celles et ceux qui voudront, mais foin de sacrifice, il est vain, il est même nuisible à tout le monde, il fausse ce qui est. Déforme le réel. Cette forme d’amour est obsolète. Alors, que les paupières continuent à tomber.

 

cg in A la loupe

 

 

 

13/08/2017

Ota Janeček

Ota Janeček (2).jpg

Marcheur-cueilleur qui marche et qui ressent, qui marche et qui contemple, qui marche et qui s’ouvre à la plénitude et au vent.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

Denis Sarazhin - Fortune tellers

Denis Sarazhin fortune tellers.JPG

Hasard ? Château de cartes qui s’écroule ? Non ! Château de cartes qui s’envole pour aller se reconstruire un peu plus loin. Toutes les cartes sont des jokers.

Voie cabossée, chemin des déjantés ? Mais chacun de nous rêve, chacun de nous rêve sa vie ! Cela fait mal de se prendre au sérieux et la plupart du temps c’est inutile. Apprendre, et apprendre à se taire aussi. Surtout !

in Follement autre

 

 

 

11/08/2017

Egon Schiele

Egon Schiele_n.jpg

Sentir. Aimer. Être, oser être pour ceux qui ne le peuvent plus. Authenticité, courage, humilité. Pinson, lézard, coucou. Douleur et joie s’unissent dans le cœur, qu’il faut solide et battant.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

Jeremy Mann - 1979

Jeremy Mann - 1979_n.jpg

 

Être libéré du fardeau de devoir séduire est absolument fabuleux, c’est sans doute difficile de l’admettre, mais aimer est tout autre chose.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

 

10/08/2017

Autumn Sky Morrison

Autumn Sky Morrison.png

 

Alors je creuse un tunnel sous les tombes, qui mène au vaste ciel, à la mer tiède du ventre, à la bouche de sève qui fait pousser les arbres, au souffle d’où naissent toutes les musiques.

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

09/08/2017

Arnaud Martin - Ombre et Lumière

Arnaud Martin Ombre et Lumière.jpg

 

Sais-tu ce que signifie le mot dieu, car dieu est un mot ? Le lumineux.

Lucifer ? Le porteur de lumière.

 

cg in Univers'Elle

 

 

 

 

John Lee

John Lee_n.jpg

 

nous avons des runes de feu

dans le noir des fibres

l’ange dans la chambre

brandit un tison vibrant

 

cg in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

 

 

 

 

John Sokol

John Sokol.jpg

 

Je funambule sur le tranchant du Réel en exil perpétuel.

Naufrage en terre-ciel. L’échelle et le sceau du rapace.

L’affront et l’envol.

 

Ailleurs.                                              Ailleurs.

 

cg in Fugitive (Cardère éd.2014)

 

 

 

 

 

01/08/2017

Paul Sérusiers - Les temps - 1919

Paul Sérusier les temps-1919.jpg

 

avant qu’il ne faille démêler

dans la chambre d’automne

le pelage et les ronces

le miroir aux corneilles

et les linges souillés

il nous faudra suivre

le sentier de cire

trouver la gâtine

où l’on a brûlé les lucioles

de nos crânes roussis

 

cg "Les temps de morts" (extrait)

in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

 

28/07/2017

Tiffinie Greer - untitled 2014

Tiffinie Greer untitled 20143.jpg

Le lait de la peur bien souvent me brûle la gorge

Mais le chant d’un oiseau me fait vaste comme le ciel.

 

cg 2007

in Philosovie