Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2020

Michèle Voltaire Marcelin

 

des mots sans pieds ni tête

des mots aboiements de lune aux chiens

des mots frissons d’iguanes éblouis par des roses

des mots tuiles qui me tombent sur la tête

car je ne sais pas jouer la comédie

des mots sables mouvants

des mots clous de crucifixion

 

 

 

 

19:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je vais piocher !!!

Écrit par : jl | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire