Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2014

Cathy Garcia - Sitting on a stone

Sitting on a stone.JPG

11:42 Publié dans MES PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0)

Proverbe chinois

 

L’homme ne vit pas cent ans

et se fait du souci pour mille. 

 

 

 

 

 

 

11:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Wang Huaiqing - Forgotten Garden - 1986-89

Wang Huaiqing, Chinese, born 1944  ForgottenGarden 1986-89.jpg

11:41 Publié dans DREAMZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Angelina Nové - Les tremblements

Angelina Nové les tremblements.jpg

 

Toujours. Je prends toujours l’homme de passage pour l’homme étoile. Combien d’impasses me faudra-t-il encore emprunter avant de comprendre ? Et pourtant, aimer…. Aimer, AIMER à s’en déchirer le cœur, s’arracher les larmes des yeux, trembler de peur et de fièvre, n’être que désir au bord de l’évanouissement… Une dope ! Je te dis que c’est une dope !

 

cg, Journal 2001

Marion Costentin - Solitudes

Marion Costentin solitudes 05.jpg

Sara Teasdale

 
Quand je serai morte, et que sur moi, avril rayonnant
Secouera sa chevelure lourde de pluie,
Même si tu te penchais sur moi, le cœur brisé,
Je ne m'en soucierais pas. ...
J'aurai la paix, la paix des arbres feuillus
Quand la pluie courbe leurs branches,
Je serai plus muette et mon cœur plus froid
Que tu ne l'es aujourd'hui.

 in Fleuves vers la mer
 
 

10:12 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Marion Costentin - Paysage triste

Marion Costentin Paysage triste.jpg

 

Tout est confus, je suis confuse. Ma vie m’a semée encore une fois, elle doit se planquer au tournant et va surgir au dernier moment en faisant « bouh ! » et j’aurai très peur ou je rirai très fort. Elle est toujours plus rapide que moi et elle a parfois l’apparence de la marraine de Cendrillon et vous savez les marraines de Cendrillon peuvent être épuisantes…

 

cg in Journal 2001

20/01/2014

Marion Costentin

Marion Costentin HalfLight8ld.jpg

 

Marion Costentin half light0.jpg

 

Marion Costentin Half light Dessin4.jpg

Natsume Sôseki

 

Une maison

Perce dans le silence

Le secret de la neige

 

 

 

 

 

23:36 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Qiu Shihua - 2005

Qiu Shihua 2005jpg.jpg

Long Chin-san - Silver Snake Dance - 1930

silver snake dance.jpg

Silvana Mangano dans Teorema de Pasolini, 1968

Silvana Mangano in Teorema de Pasolini, 1968.jpg

Anita Wise

 

 

Maintenant, ils peuvent prendre de la graisse de vos fesses, et la réutiliser pour remplir les rides que vous avez sur la figure. Cela donne un tout nouveau sens à la danse joue contre joue.

 

 

 

 

 

22:51 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Shu Konishi

shu-konishi-porter-peau-femme.jpeg

 

Si je ne parviens pas à m’adapter, je n’insisterais pas. Je trouverais ma place comme je peux et je renoncerais à me glisser dans une peau trop étroite. Je resterai à côté, je ne ferai pas semblant, surtout ne pas faire semblant, sous peine de tout détruire sur un coup de désespoir.

 

cg in Journal 2001

 

 

Shirin Neshat

 

shirin neshat.jpg

 

Shirin Neshat4.jpg

 

shirin neshat17.jpg

 

shirin nehsat.jpg

 

Shirin Neshat .jpg

 

Shirin Neshat (1).jpg

 

Shirin Neshat 0.jpg

 

Shirin Neshat .speechless.jpg

 

Shirin Neshat-03-26-07.jpg

 

Shirin Neshat 2.jpg

 

shirin neshat -007.jpg

 

Shirin Neshat 72.jpg

 

shirin neshat _518.jpg

 

Shirin Neshat 84.jpg

 

shirin neshat rapture 1.jpg

 

Shirin Neshat rapture.jpg

 

shirin neshat_3.jpg

 

shirin neshat-01[1]-2502112108186.jpg

Shirin Neshat, née le 26 mars 1957 à Qazvin en Iran, est une artiste vidéaste et photographe iranienne qui vit à New York. origine iranienne, Shirin Neshat est devenue célèbre à travers le monde grâce à ses portraits de femmes recouvertes de calligraphies farsi, notamment dans la série Women of Allah (1994-1997), puis avec sa vidéo Turbulent (1998) qui lui permit d’acquérir la reconnaissance de la scène artistique internationale lorsqu’elle reçut le Lion d’Or à la 48ème Biennale de Venise.

 


A travers la force créatrice et la beauté de son œuvre poétique, Neshat explore les barrières culturelles et religieuses érigées entre hommes et femmes dans les sociétés islamiques contemporaines, cherchant à révéler toute la complexité de la culture musulmane, loin du regard stéréotypé porté par les Occidentaux. Rejetant toute victimisation des femmes orientales, cette artiste s’emploie au contraire à révéler la force, le courage et l’obstination qui se cachent derrière leur voile, qu’elles soient en groupe comme dans Rapture (1999), ou en quête de leur identité et individualité comme les cinq héroïnes de la série Women without Men (Mahdokht : 2004, Zarin : 2005, Munis : 2008, Faezeh : 2008, Farokh Legha : 2008).

Avec Games of Desire tourné au Laos en 2008 et exposé en 2009, l’artiste porte son regard sur une culture traditionnelle cette fois éloignée de la sienne affirmant ainsi son engagement dans une esthétique et un questionnement transculturels qui sont au cœur de sa démarche.