Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2014

Suren Manvelyan - Lucifer

Suren Manvelyan.jpg

 

Sais-tu ce que signifie le mot dieu, car dieu est un mot ? Le lumineux.

Lucifer ? Le porteur de lumière. Lugh, le dieu celte, poète et guerrier, musicien, magicien, expert dans tous les métiers (omniscient donc), son nom signifie lumière...

 

cg in Universelle

01/02/2014

Strokkur Geyser -Islande

Strokkur-iceland.jpg

Strokkur-Geyser-Iceland-1-1024x640.jpg

 

Strokkur-Geyser-Iceland 2.jpg

 

Strokkur-Geyser-Iceland5.jpg

30/01/2014

La main de Dieu

la main de dieu nasa_2.jpg

Photo Nasa
 
 
Surnommée la "main de Dieu ", cet objet est appelé "pulsar wind nebula". Il est alimenté par les restes du noyau dense d'une étoile qui a explosé dans une explosion de supernova. Le cadavre stellaire, appelé PSR B1509 - 58, ou B1509 pour faire court, est un pulsar.

28/01/2014

Samantabhadra - Vajrayana Karmamudra

Vajrayana karmamudrajpg.jpg

26/01/2014

Yab-yum

yabyum.jpg

25/01/2014

Maithuna

tumblr_locm51ipf41qfybrco1_500.jpg

22/01/2014

Bol avec incantation à Lilith - Culture araméenne

 

bol à incantations lilith 1.jpg

Griffin Gallery Ancient Art

 

Les « bols à incantation », également appelés « pièges à démons », sont une forme de protection magique ancienne. Ils étaient enterrés à l’envers (fond vers le haut), dans le coin des habitations ou sous le seuil, et étaient censés protéger la maison et ses habitants des démons et des esprits malfaisants, qui – c’est bien connu – émergent des profondeurs de la terre par les fissures du sol. Les démons étaient attirés et aspirés par la spirale jusqu’au fond où ils se trouvaient piégés… La plupart des bols connus (plusieurs milliers) viennent de l’empire Sassanide, incluant principalement l’actuel Iran et l’Iraq, et des parties de la Jordanie, du Liban, de la Syrie et de la Turquie. On en a trouvé jusqu’en Egypte et en Ouzbekistan. Ils ont été produits pour l’essentiel du 5ème au 7ème siècle, soit de la Mésopotamie tardive à la fin de l’ère Sassanide, voire au début de la période Islamique. Ces bols portent généralement une inscription en spirale commençant du bord en descendant jusqu’au fond (plus rarement en cercles concentriques). Une représentation ou un symbole du démon (Lilith) figure souvent tout au fond. L’inscription est le plus souvent rédigée en langue araméenne, mandaïque ou en hébreu. Elle contient fréquemment des indications nominatives des personnes à protéger, ainsi que extraits bibliques intéressants, car parfois inconnus des textes classiques tels que les manuscrits de la Mer Morte. Certains pensent qu’elles étaient rédigées par des lettrés hébreux, pour des clients de tout l’empire.

 

 

bol à incantation lilith 2.jpg

Griffin Gallery Ancient Art

 

bol à incantations araméen o.jpg

Musée Champollion - Figeac

 

 

Un exemple de traduction d’un bol comportant 9 lignes de texte en spirale, en écriture araméenne judéo babylonienne, destiné à protéger la maison de Babai, fils de Batqina :

Moi, Babai, fils de Batqina, je me tiens sur une grande montagne. Sur une grande montagne de pierre, j'attache des mots magiques. Je sors et je vole à votre rencontre, au dessus des ruines du village, des fossés du champ et au dessus des chemins des humains. La guérison que j’appelle (…)et la protection que j’apporte ainsi. J’ai dans la main un couteau qui existe de la terre au ciel, qui m'a été donné par la mère de tous les grands démons, des diables, des esprits, des satans, des idoles et de Lilith. Par lui ils ont été blessés et leur sang s’écoule vers les fleuves profonds. Parce que (…) j'ai tué, je vous ai arrêtés et je vous ai frappé ainsi, le couteau dans votre coeur. Au nom de SL SL SL SL SL SL SL, par ces sept mots, les cieux et la terre sont liés. Par eux est scellée et scellée encore la maison de Babai, fils de Batqina. Au nom du mystère supérieur, du mystère moyen, du mystère inférieur, par la présence divine supérieure, par la présence divine moyenne, par la présence divine inférieure, par le mystère de la mère et de sa fille, par le mystère d'une mariée et de sa belle-mère, par les feux du soleil et de la lune, par l'image du sceau de l'anneau de Solomon le roi, fils de David.

 

 

bol à incantations  sassanides 6.jpg

British Museum

 

 

 

19/01/2014

Maestra Anita from the Temple of the Way of Light singing an ikaro

Ikaro from Shipibo Maestro Diogenes

23/12/2013

Figures féminines - env. 5500 ans - Valdivia, Province de Guayas, Equateur

Figures féminines   env 5500ans  Valdivia, Province de Guayas , Equateur.jpg

27/11/2013

Vénus de Dolni Vestonice 29 000 – 25 000 av JC - Bassin de Moravie au sud de Brno

Venus of Dolni Vestonice 29 000 – 25 000 BP (Gravettian industry), Moravian basin south of Brno..jpg

 

(merci JL !)

 

 

 

11/11/2013

Aboriginal art - Kimberley, Western Australia - c. 1950

Kimberley, Western Australia aboriginal art     c. 1950.jpg

 

Trouvé dans le Musée Improbable de JL Millet

http://jlmi94.hautetfort.com/

 

 

 

 

04/11/2013

Masque de chaman Tibétain, réalisé à partir de pièces de crâne humain sculpté

Masque de chaman Tibétain, réalisé à partir de pièces de crâne humain sculpté n.d.0.jpg

 

 

 

29/10/2013

Brú na Bóinne -Tumulus de Newgrange, Irlande

Brú na Bóinne tumulus de Newgrange.jpg

25/10/2013

Marta Rosolska - Larisa Kuzhuget, a Tuvan shamaness of the Adyg Eeren Shamanic Society

Marta Rosolska Larisa Kuzhuget, a Tuvan shamaness of the Adyg Eeren Shamanic Society photographed by 0.jpg