Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2016

TR Ericsson - Untitled from ‘Étant Donnés’, Powdered graphite on paper, 2011

TR Ericsson Untitled from ‘Étant Donnés’, Powdered graphite on paper, 2011.jpg

 

S’il n’y a plus de place pour les arbres, les plantes, les oiseaux, les animaux, il n’y en a pas non plus pour les fous, les enfants, les mystiques et les poètes, tout ça c’est la même chose, tout ça est connecté directement à la source, la source vitale, la source de toute chose. Pur ressenti, pure perception en résonance avec  le monde des formes, mais totale inadéquation avec celui des normes et des apparences. Il n’y a pas de mystère, tout est mystère et la normalité est une affreuse invention, réduction, supercherie.

 

Premier grondement de tonnerre, haut dans le ciel.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

03/09/2016

Kiyoshi Koishi

Kiyoshi Koishi _540.jpg

Il est des foudres secrètes

des liqueurs de transe

qui chavire le cœur

le sauvage de l’âme

 

cg in Des volcans sur la lune

 

 

 

 

02/09/2016

Edvard Munch

Edvard Munch._n.jpg

 

je grésille ne suis que source épanchée

et mon cœur anémone

se déborde à tous vents

ne sent pas le danger

seulement l’ivresse de la chute

sans aucune autre limite

 

que nos faiblesses

humaines.

 

cg in Salines

 

 

 

 

 

01/09/2016

Luo Dan - When to leave n°13

Luo Dan When to leave n°13.jpg

 

Plaie obscure de la nuit

Dans nos paumes accolées

Rêve bu au carreau du destin

 

 Est-ce en creusant que l’on ouvre un espace ?

 

cg in Mystica perdita

 

 

 

28/08/2016

Takuma Nakahira - For A Language To Come, 1970

Takuma Nakahira For A Language To Come, 1970.jpg

Je marche.

 

L’enfance derrière les palissades, ramasse ses hochets et glisse ses petites mains dans les creux venimeux. Des obsessions cruelles se rendent complices d’ecchymoses.

 

Arrachage. Petites coupures à la dérobée. Huile noire sur la neige.

 

Je dois marcher.

 

cg in Fugitive (cardère éd. 2014)

 

 

 

 

 

 

27/08/2016

Silvia Grav

Silvia Grav.jpg

Je me sens de nouveau comme en pleine mue, c’est pour cela que je ne cherche pas pour l’instant à sortir du cocon. Chaque fois que je me retire – en apparence – du monde, c’est pour renaître une fois de plus, nouvelle, débarrassée des vieilles peaux.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

26/08/2016

Yama-Bato

Yama-Bato.jpg

 

Temps d’un dimanche à l’arrêt, où calme et douceur s’opposent à la lourdeur cotonneuse d’un ciel à l’encre envahissante. Soyeux de la fourrure rayée du chat sur la vieille chaise longue décolorée. Le son doux d’un vent qui ne fait que nous tourner autour sans jamais entrer dans l’arène. Chant d’oiseau soliste, feuille qui tombe. Étranges sensations qui se télescopent, saveur douce amère, plus douce cependant qu’amère. Feuille qui tombe et tourbillonne, insecte volant étrange attiré par le crayon, chanson flûtée toujours de l’oiseau soliste.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

 

23/08/2016

Muriel Carrupt

 

Muriel carrupt_n.jpg

 

L’être cherche sa désincarcération. Ce qui reste quand tout a brûlé. Armures, oripeaux, masques et circonstances. Cesser la lutte à contre - courant, lâcher l’hypersensibilité pour aller vers l’Autre.

 

cg in Celle qui manque (Asphodèle 2011)

 

 

 

 

 

 

04/08/2016

Auteur inconnu

 

13731546_1043063405762779_7135711600233657068_n.jpg

 

Du coup, elle se sent comme une des dernières terriennes parmi des masses d’extra-terrestres, et pourtant quand je lui dis qu’elle devrait peut-être lâcher un peu de lest, elle me dit qu’elle n’est pas en retard, mais bien au contraire, trop en avance.

 

cg sans titre provisoirement

 

 

 

02/08/2016

Francisco Negroni

Francisco Negroni.jpg

La proue du cœur fend le ciel dehors dedans, la même électricité.

 

in le livre des sensations

 

 

 

 

Andrew Wyeth - Spring fed

Andrew Wyeth Spring fed.jpg

 

Échapper au médiocre ne signifie pas échapper à la simplicité ! Ainsi en est-il pour les éternels insatisfaits. Les échecs ne sont que des feuilles malades qui meurent et qui tombent. Renouvellement.

 

cg in Journal 1995

 

 

31/07/2016

Aude Rrose and Brent Sqar - the cavern

Aude Rrose and Brent Sqar the cavern.jpg

 

Ecoutez ! J’entends le sanglot des papillons dans la caverne.

 

La lente trajectoire hivernale. Ressac, sel et sang sous les paupières.

L’horloge folle fait le grand saut quantique.

 

cg in Le poulpe et la pulpe (Cardère 2010)

 

 

 

29/07/2016

Ashkan Honarvar - The Crust, Chapter 2, 2012

Ashkan Honarvar The Crust, Chapter 2, 2012.jpg

 

Chercher le cercle vivifiant, la farouche saveur des marges

où les plantes palpitent dans un froissement de forêt.

 

cg in Le poulpe et la pulpe (Cardère 2010)

 

 

 

 

 

27/07/2016

Alexey L. Ulturgashev

Alexey L. Ulturgashev66.jpg

 

C’est une chieuse, je vous l’ai dit, une vraie sauvage, elle se fout d’avoir des belles fringues, des ongles vernis ou une coiffure, même d’être coiffée tout court, mais elle aime la propreté… La vraie propreté, pas celle qui s’obtient en étant fanatique de ménage, d’ailleurs de ce côté-là, on ne peut pas dire qu’elle soit une fée du logis, parfois elle frise même la carabosse… Mais elle a un besoin viscéral d’air pur, d’eau pure, de terre propre, de la propreté des pensées, la propreté de l’âme… et sur ces terrains là, difficile de la prendre en faute. Je lui dis qu’elle se prend pour un vigile au service de Mère Nature, mais elle ne voit pas ça comme ça, pour elle c’est plus profond que ça, vital, essentiel.

cg in sans titre provisoirement

 

 

26/07/2016

Jogo-z - floating down the river of dereliction

Jogo-z floating down the river of  dereliction  .jpg

 

Seule avec ma poésie, mes élans, mes désirs, mes passions et mes abîmes,

seule et l’âme toujours et encore assoiffée.

 

cg in A la loupe