Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2014

Auteur inconnu

tumblr_n61cpc9M201s6rlt8o1_500.jpg

Tout finit par venir à celui dont l'attente est pleine... Attendre, comme les graines et les fleurs attendent le printemps, sans pour autant avoir cessé d'exister, la force vive est intacte sous la terre.

cg in Journal 1996

 

 

 

 

04/11/2014

Charles Gates Sheldon - Madeline Hurlockn

Charles Gates Sheldon. Madeline Hurlockn.jpg

 

De l'exaltation, de l'intensité ! L'émotion comme une drogue, je sais,

je suis encore en train de me perdre avec des chimères,

des désirs flous et impossibles à satisfaire.

 

cg in Journal 1997

 

 

 

 

 

Linda Vachon - l'amour comme un oiseau noir

linda vachon l'amour comme un oiseau noir.jpg

« il y a longtemps que je n’avais pas fait l’amour comme ça ».

Ils me disent tous ça ou c’est juste une impression ?

 

cg in journal 2005

 

 

 

Félix Vallotton - Femme nue regardant dans une psyché - 1906

Félix Valotton. Femme nue regardant dans une psyché 1906.jpg

 

Les mots peuvent être des pièges, des limites, des verres opaques entre nous et l'ultime réalité, entre nous et les autres, entre nous et notre propre conscience. L'amour également, peut finir par être un piège, où les identités de chacun se déforment... Jeu de miroirs !

 

cg in Journal 1997

 

 

 

31/10/2014

Chema Madoz

CHEMA MADOZ-_n16.jpg

Je ne sais pas voler le bonheur.

Même pas le prendre quand on me l’offre.

 

cg in journal 2007

 

 

Alain Laboile

Alain laboile_n.jpg

Y a-t-il des anges égarés sur cette terre ?

 

cg in journal 2007

 

 

 

28/10/2014

Georgia O’keeffe - 1917

Georgia O’keeffe, 1917.jpg

J’étais tranquille avant qu’il ne me mette le goût de l’amour en bouche

 

cg in Journal 1995

 

 

 

 

Joanne Teasdale - Diaphane

Joanne Teasdale diaphane.jpg

L’instant présent, sa lumière, le vent, ma fille, le linge qui vole

et cette femme tzigane qui chante et me dépèce le cœur.

 

cg in Journal 2005

 

 

 

Solange Knopf

solange knopf 680.JPG

 

Ils parlent de poésie mais sont incapables de reconnaître le poète...

Baudelaire avait raison, les poètes sont maudits ! Condamnés à se déchirer sans cesse sur les bords tranchants d'une trop amère réalité, mais pour rien au monde, ils ne désireraient être autrement. Ils finissent par s'aiguiser, eux aussi...

Parfois je me sens dotée d'une lucidité atroce

 

cg in Journal 1996

 

 

27/10/2014

René Magritte - La victoire - 1939

Rene Magritte - la victoire  1939.jpg

 

Je suis comme une prisonnière qui réalise soudain que la porte est ouverte

depuis des années, depuis toujours.

 

cg in Journal 1997

 

26/10/2014

Miroslava Rakovic

Miroslava Rakovi 00.jpg

Je n’oublierai jamais ce voyage. J’ai vu, senti. Ce qu’il en reste ou restera, pure subjectivité, telle est la mémoire mais je n’oublierai jamais ! Le Brésil m’a marqué au feu, comme les esclaves qu’on y a emmené. Fer rouge. Souffre et sueur. Jamais dieu et diable ne se sont côtoyés de si près.

 

cg in Journal 1995

 

 

 

Rosita Delfino

rosita delfino.jpg

Les gens ici ne sont que des fantômes.

 

cg in Journal 1995

 

 

 

 

Michal Karcz - Karezoid

Michal Karcz Karezoid .jpg

 

 

On peut creuser pendant plus de vingt ans

sans savoir si on va arriver quelque part,

voyage souterrain…

 

cg in Journal 1998

 

 

 

 

 

Solange Knopf

solange knopf 2531_o.jpg

 

Je ne suis plus rien, à peine un peu de chair qui enrobe, qui se dérobe. Me livrer à l'obscurité, devenir liquide. J'ai mal, et la bête s'en nourrit et gagne des forces... Elle me dit "ne vois-tu pas toutes ces bêtes, là autour de toi ?". Elle dit ça pour se faire oublier, pour que je panique à l'extérieur afin qu'elle puisse mieux m'étreindre de l'intérieur.

 

cg in Journal 1996

 

 

Anne Turlais - Paysage habité

anne turlais paysage habité.jpg

 

J’ai foi en ce qui nous dépasse. J’ai foi en l’amour qui fait que parfois les gens se surpassent, j’ai foi en la paix intérieure qui garantirait plus de paix dans le monde que n’importe quelle loi. J’ai foi en la beauté du geste gratuit, le don pour le don. J’ai foi en ces insoupçonnables pouvoirs du cœur humain. J’ai foi en ce mystère qui nous a conçus et que nous ne concevons pas. J’ai foi en l’étincelle divine qui couve en chacun, j’ai foi en l’enfance qui avec chaque nouveau-né nous offre une chance d’évoluer. J’ai foi en ce qui me guide même si j’ai tendance à trébucher.

 

cg in Journal 1999