Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2019

Elihu Vedder - L'Aube

elihu vedder dawn.png

 

 

 

12:00 Publié dans FAIRYLAND | Lien permanent | Commentaires (0)

Marguerite Yourcenar

 

Respect pour les hommes, respect pour leurs âmes invisibles, ou si rarement, si pathétiquement devinées ; respect pour leurs tristes corps qu’eux-mêmes ne respectent pas, se contentant de les chérir, de les torturer, ou de les nier. Respect pour les choses dont les hommes abusent avec plus d’inconscience encore, et qu’ils traitent plus mal qu’ils ne le font de leur propre cœur. Respect pour le silence, plein de pressentiments des voix futures ; respect pour le passé, qui est présent, comme dans l’écrin, la marque laissée par la bague disparue, et respect pour l’instant présent, qui ira bientôt s’ajouter au passé, attiré par l’aimantation du Temps. Respect pour les anges qui sont nos gardiens et sont peut-être nos âmes ; respect pour nos démons aussi, qui ne sont que l’ombre portée par nos anges. Respect pour Dieu, même s’il n’est pas, parce que ne pas être n’est après tout qu’une manière un peu plus noble et plus pure d’exister, et parce que nous le possédons du moins sous forme de désir et d’attente. Respect pour l’amour, que les hommes et les femmes ne respectent plus, parce qu’ils ont peur qu’on les oblige à en être dignes.  


Extrait d’un hommage à Reiner Maria Rilke, 1936

 

 

 

11:57 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

30/03/2019

1971 : Le cinéma selon Agnès Varda | Archive INA

 

 Bon voyage et profonds hommages à une grande, grande d'âme !

 

 

 

 

28/03/2019

Les mots de la rue

51962896_2092982260992803_3505370659943350272_n.jpg

 

 

 

19:39 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Noam Chomsky

 

Au XXe siècle, les théoriciens de la démocratie recommandent “de mettre la masse à sa place”, de sorte que les "hommes responsables” puissent “vivre à l’écart du piétinement et des rugissements du troupeau dérouté”, des “marginaux ignorants qui fourrent leur nez partout”, dont le “rôle” doit se limiter à “assister en spectateurs intéressés aux évènements qui se déroulent”, sans vraiment y prendre part. Périodiquement, le temps d’une élection, ils doivent soutenir l’un ou l’autre membre de la classe dominante, pour retourner ensuite à leurs affaires privées.

 

in L’An 501, la conquête continue, 1993

 

 

 

19:38 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Adblock naturel

49844063_2083448688612827_3047869386363764736_n.jpg

 

 

 

19:34 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Lipps Inc. - Funkytown

 

 

 

 

 

 

 

 

14:20 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Jolene Casko

Jolene Casko Giii Graphicsn.jpg

 

 

25/03/2019

Marc Tison - Des nuits au mixer

 

Poème extrait du livre paru à La Chienne éditions, collection Nonosse, Roubaix, 2019. Maquette et graphismes par Jean-Jacques Tachdjian.

Lu par moi-même.

 

Pour commander : https://www.lachienne.com/product-page/des-nuits-au-mixer

 

 

 

Marc Tison - Des nuits au mixeur

des-nuites-au-mixer.jpg

Maquette et graphismes par Jean-Jacques Tachdjian

La Chienne éditions, collection Nonosse, Roubaix, 2019.

 

Je manque de temps pour faire des notes de lectures comme je voudrais et il y aurait bien du bien à dire de ces nuits au mixeur de Marc Tison, mais sa poésie parle d'elle-même, lisez plutôt : 

 

 

Tu sais ce qui nous attend

dans les révolutions borderline

l’équilibre se fait sauter le caisson

 

(…)

 

C’est d’une importance extraordinaire

d’aller vers ce qui éclaire l’immensité en soi

 

(…)

 

On partira à l’aube sur les océans

On part toujours à l’aube

Dans la pureté des promesses

Avant l’ouverture des supercheries marchandes

 

(…)

 

Des bars comme des Sirius

Des signes comme des toiles de Tapies

Et la nuit qui gueule habitée

Plus sûrement que les jours des quartiers d’affaires

Et la nuit qui chante en abîme des romances tristes

De matin de grisaille

 

(…)

 

Je ne descends plus des grands singes

La lignée est éteinte

Exterminée dans les salons climatisés des banques d’investissement

Je n’enfante plus des gens sauvages

Mon sperme est défolié, il est minable et minuscule

 

(…)

 

L’odeur ça pue le vrai, ça n’est pas permis

 

(…)

 

Les algorithmes qui tracent les désirs sont des menottes

Aux radiateurs des polices du comportement

 

(…)

 

On a tordu le ciel qui était beau

 

(…)

 

Des nuits au mixer

À courir éventré l’ennui au cul

Comme la mort

 

(…)

 

L’affolement en moteur de désir

Et la route qui se barre en chewing-gum

La vrille

Les pieds sur le vide

Plongeons profonds dans l’univers

 

(…)

 

Les enfants dansaient comme des derviches défoncés

Sur les débris des usines

Les tapis de ferrailles rouillées

 

(…)

 

Tes mains sur les marbres de nerfs

Mets tes paumes de paix

sur les pensées en charpie

 

Ne rassure pas

Ne console pas

Aime

 

(…)

 

Personne ne sait combien j’ai peur

tout le temps. Pas même moi sous

mon parapluie de confiture. Il fond

sous la pluie d’orage que j’invente.

Je lèche ce qui coule comme un sexe

qui dégouline. Je ne le sais pas que

c’est un sexe qui dégouline que je

lèche tout le temps quand j’ai peur.

La pluie me dégoutte.

 

(…)

 

 

 

 

Pour commander : https://www.lachienne.com/product-page/des-nuits-au-mixer

 

 

 

24/03/2019

The Gun Club - "Mother of Earth"

 

 

 

12:42 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Nicolas Kurtovitch

 

Dans le ciel toutes les formes

Une à une passent et s’en vont

Le vent impitoyable remplit son office

Gardons-nous de trop aimer vivre

 

in Homme Montagne

 

 

 

12:41 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Justin Hofman - Striated caracara ou Johnny Rock - Falkland Islands

Justin Hofman Striated caracara ou Johnny Rock  - Steeple Jason au fond - Falkland Islands.jpg

 

 

 

Paul Henry Coomasaharn - County Kerry - Irlande - 1930's

Paul Henry Coomasaharn County Kerry (1930-1935).jpg

 

 

 

12:14 Publié dans ESCAPADES | Lien permanent | Commentaires (0)

Théodore Rousseau - Jura - 1834

Théodore Rousseau, cottages_in_the_jura,_1834_,.jpg

 

 

 

12:02 Publié dans ESCAPADES | Lien permanent | Commentaires (0)