Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2019

Petite fable

72529991_1177906299060899_3292494711905845248_n.jpg

 

 

 

20:11 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Jordi Oliver - de la série Bajo el puente - Barcelone

Jordi Oliver série Bajo-el-puente.jpg

 

 

 

06/11/2019

Rosalía & Raül Refree

 

 

 

 

 

19:49 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Guénane - DUENDE

Philomena Famulok Holes ©.jpg

Philomena Famulok Holes ©

 

 

Un bourg blanc andalou  enroulé sur sa colline  replié sur son intimité

sous un abri de bus  un fil de femme 

elle a perdu sa chair  son âge  son nord

en elle s’entrechoquent les cailloux de la misère

de sa voix s’échappent des flots de caillasse

elle veut nous écorcher

elle ne sait plus se taire

 

«... N’attendez  pas que je mendie

n’attendez pas que j’implore

ni Dieu ni Allah ni personne

je refuse de m’agenouiller

je suis née pour chanter pas pour supplier… »

 

De cette râpe  brusque  un chant monte

gestes innés   de sa maigre jupe noire

s’envolent d’invisibles volants rouges

elle se cambre  relève une traîne mystérieuse

son talon carré vire  cogne le carrelage

elle ramène un châle insaisissable

le feu de son âme s’anime

 

« Tant pis si mes mots vous dérangent

je n’ai pas appris à sourire

je n’ai que ma voix sur terre

tant pis si je meurs dans l’heure

jusqu’au bout je chanterai

tant que je chante je respire

critiquez ma manière de vivre

toutes mes manières

ma manière à moi c’est chanter

et mon chant hurlera tant que me restera une goutte de sang... »

 

Droite devant moi elle s’arrête  sonde mon regard noyé

les derniers graviers de sa voix déboulent

« Plus je suis près de toi et moins tu me vois ! »

 

Derrière elle le mur crache « Turismo es Miseria »

 

Federico García Lorca n’aurait pas renié l’instant

ce duende moribond s’évadant encore

pour me river à mon banc

 

Flamenco fusion  que tes paumes éclatent !

Inconnue de la rue plantée dans cette page

chante  danse tes nœuds  élève-toi  émerveille-moi

que monte et s’impose l’instant de grâce !

Le duende sort de ta voix sort de ton corps

 

Ressentir

laisser voler le duende

l’intraduisible a trop à dire

il hurle  gémit  son frisson pique

Flamenco

entrer dans une âme n’entre pas dans les mots.

 

  

                                                                 Guénane

 

 

                                      pour toi MC García Canalès

                                      toi qui hurleras  toi qui rêveras

                                      tant que te restera une goutte de sang.

 

 

 

 

 

 

Olga Vlasova

Olga Vlasova kitchen still life.jpg

 

 

 

Au menu : des fanes de carottes !

On peut faire toutes sortes de recettes à base de fanes, et aussi en utiliser un peu comme condiment, comme le persil, si elles sont très fraîches.

 

Pour aujourd’hui, ce sera une soupe et un pesto.

 

D'abord bien trier, laver et rincer les fanes

et couper les parties les plus grossières des tiges.

 

DSC01087.JPG

Pour la soupe :

 

trois grosses poignées de fanes, un oignon, un morceau de gingembre frais découpés en grosses lamelles, deux gousses d’ail, du cumin et coriandre en graines, de l’eau de source (j’ai cette chance). Faire revenir l’oignon, les épices et le gingembre, avant de rajouter les fanes, l’ail en morceaux, bien mélanger et verser l’eau pour recouvrir le tout. Laisser mijoter 20 mn à feu doux. Pour l’assaisonnement, je n’en ai pas sous la main mais du gomasio serait sans doute top, sinon du tamari et rajouter au mixage un peu de crème. Là j’ai de la crème de riz-noisette, ça devrait pas être mal et puis un tour de moulin à poivre.

 

DSC01089.JPG

Le pesto :

un saladier de fanes, à mixer avec de l’huile d’olive, puis rajouter un peu de gros sel, des graines de tournesol, trois cuillères à soupe, 3 gousses d’ail, du cumin et de la coriandre en graines, quelques grains de poivres (mélange 5 baies), le jus et la chair d’un citron, rajouter un peu d’huile si besoin, j’ai mis un peu d’huile de tournesol aussi. À déguster avec un dip de radis frais, carottes crues, à tartiner ou ce qu’on veut. C’est délicieux !!

 

 

 

Catia D'Amore

Catia D'Amore 2.jpeg

 

 

 

14:32 Publié dans ARTISTIK | Lien permanent | Commentaires (0)

Nicoletta - Mamy Blue (1971)

 

Une chanson qui avait profondément marqué ma mémoire de petite enfance, liée à ma "mummy" et au poids et à l'intensité de sa douleur et je réalise seulement aujourd'hui pourquoi dans de nombreux poèmes de jeunesse, la couleur bleue était associée à la mort. Pour la première fois, j'écoute vraiment les paroles et je reste stupéfaite par leur côté prophétique où tout se mélange. La vie est vraiment très étrange et très mystérieuse et je peux pas écouter cette chanson sans pleurer.

 

 

 

 

 

 

 

14:28 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

05/11/2019

Paula Belle Flores - Wishing stars

Paula Belle Flores Wishing stars.jpg

 

 

à l’instant où elle lui a serré la main

elle a vu une étoile filante

vite, faire un vœu

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

Daria Hlazatova

Daria Hlazatova-n.jpg

 

 

 

Frida Kahlo

 

Hay algunos que nacen con estrella y otros estrellados.

Aunque no lo creas, yo soy de las estrelladísimas.

*

Il y en a qui naissent avec des étoiles et d’autres dans les étoffes.

Croyez-le ou non, je suis très étoilée.

 

 

 

08:21 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2019

Wovenhand - Aeolian Harp (Under the World)

 

 

 

 

 

19:57 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Vojtěch Preissig

Vojtěch Preissig 0.jpg

 

 

 

 

René de Obaldia

 

Certitudes d'un jour ; déjà la nuit.

 

 

 

 

19:54 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Edward Okuń

Edward Okuń.jpg

 

 

 

10:22 Publié dans FAIRYLAND | Lien permanent | Commentaires (0)