Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2020

Edgar Morin

 
Étant donné que nous avons des cellules qui sont les filles des premières cellules de la vie, nous avons en nous de façon singulière toute l'histoire de la vie… Nous avons l'univers en nous.
 
 
 
 

12:24 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Raphaël - 1500's

Raphael - Head of a Youth - 1500's_n.jpg

 

 

 

12:10 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Bakhtiar Ali

 

 

La véritable prison n’est pas tant celle qui sépare l’homme des autres hommes, mais surtout celle qui sépare l’homme des profondeurs de la vie, qui sépare l’homme de l’existence dans son sens profond.

 

in Le dernier grenadier du monde

 

 

 

12:07 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

14/01/2020

Eric Roux-Fontaine

Eric-Roux-Fontaine-4-940x1024.jpg

 

 

 

 

Antony & the Johnsons - The Lake

 

 

21:34 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Serena Malyon

Serena Malyon.jpg

 

aujourd'hui seul le lac se souvient

de la jeune fille qui repose

enlacée par un lierre

sous un lit de vieilles pierres

 

l’ancien village a disparu et avec lui

les ombres qui se taisaient encore

mais la nuit dans les roseaux

on dit que le vent a des sanglots

 

cg in D'ombres, à tire d'ailes 2017

 

 

 

 

 

Asaf Avidan - My latest sin

 

 

 

01:02 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

André Velter

 

Chaque jour je rends grâce à cet amour qui m’envahit,
Qui d’un même élan m’exile et me sauve. Rien ne lui échappe :
Aucun lieu, aucun être, aucun sentiment, aucun projet, aucune récréation.
Prisonnier sur parole qui ne fait plus la part de la chance ni celle de la malédiction, j’explore une commotion féroce que je n’entends pas apprivoiser. Je garde la rage au corps, et pas seulement aux dents et au cœur. Je vais sans doute l’âme à l’envers.

 

 

 

in L’amour extrême

 

 

 

01:01 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Giuseppe Cellini (illustration pour un poème de Gabriele d'Annunzio)

11047011083_cf6f825b3c_o.jpg

 

rend à mon âme en maraude

sa suave abondance

l’orchidée du fond des yeux

mon amour, fais-moi à la folie

ce très vieux plaisir humain

la danse inspirée

des anges épidermiques

 

cg in Des volcans sur la lune

 

 

 

 

 

13/01/2020

Debra Bernier

Debra Bernier-12.jpg

 

Parfois, j’ai des orgasmes de nature, qui m’ouvrent le cœur en deux comme une graine mûre. Je suis l’arbre, la mésange, la grenouille, le nuage, la pluie, l’orage, je pourrais dévaster un bureau de pôle emploi, en faire une jungle pleine de feuilles, de cris et de fouillis odorant. Où est la case poète ? S’il n’y a plus de place pour les arbres, les plantes, les oiseaux, les animaux, il n’y en a pas non plus pour les enfants, les mystiques et les poètes, tout ça c’est la même chose, tout ça est connecté directement à la source, la source vitale, la source de toute chose. Pur ressenti, pure perception, en résonance avec le monde des formes mais totale inadéquation avec celui des normes et des apparences. Il n’y a pas de mystère, tout est mystère et la normalité est une affreuse invention, réduction, supercherie.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

Maurice Sapiro

Maurice Sapiro 0.jpg

 

 

 

Bakhtiar Ali

 

Je n’avais pas la force de parler avec les gens, je ne m’intéressais plus à leurs mots,

à leurs actes et à leurs manières mais à leur âme.

 

in Le dernier grenadier du monde

 

 

 

19:25 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Edmund Dulac - illustration pour des poèmes d'Edgar Allan Poe

Edmund Dulac for EA Poe poems3.jpg

 

 

 

Eurielle - Carry me

 

 

 

 

15:44 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Aladár Körösfői-Kriesch - La Toussaint - 1914

Aladár Körösfői-Kriesch (1863-1920), La Toussaint - 1914 .jpg

 

 

 

15:36 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)