Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2014

Chiyo Ni


Le liseron du soir -

 la peau d'une femme

au moment où elle se découvre



Hashimoto Takako (1899-1963)

 

 

 

Le bout d'une lame
pénétrant la pêche rose
cassant le noyau
 


  

 

Hashimoto Takako fut une haïjin à une époque où on ne laissait guère les femmes s'exprimer autrement que dans le carcan de la tradition. 

 

 

 

Yosa Buson


du chicot qui me reste
je mords le pinceau gelé
la nuit



Chiyo Ni


Sur le ruisseau

Elle court après son reflet

La libellule



12/01/2014

Santoka


 le goût de l'eau
me pénètre le cœur
voici l'automne



Ryôkan (Yamamoto Eizo)


une nuit d'été
pour compter toutes mes puces -
veillant jusqu'à l'aube




 

 

 

  


Ryôkan


le voleur m'a tout pris
sauf la lune
à ma fenêtre



11/01/2014

Hôsai Ozaki



Sur la pointe d'une herbe
devant l'infini du ciel
une fourmi 

Issa

 


monde de rosée
rien qu'un monde de rosée
pourtant et pourtant

 


 

  

 

Issa


pluie de printemps
la petite fille apprend
au chat à danser




Michel Eyquem de Montaigne (1533-1593)

 

L’enfant n’est pas un vase qu’on remplit,

mais un feu qu’on allume.  

 

 


  

 

10/01/2014

Matsuo Bashô


Aux admirateurs de lune
les nuages parfois
offrent une pause 



Ryôkan


Dans ce monde d'illusion
nous sommeillons et parlons de rêve.
Rêve, continue à rêver, autant qu'il te plaira.



Ryôkan


sorti pour mendier mon riz
dans la prairie printanière
je me suis mis à cueillir des violettes
la journée déjà se termine



Issa


porte de branchages -
pour remplacer la serrure
juste un escargot