Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2014

Romain Gary

 

Quand on garde l'indépendance pour soi tout seul, on pourrit à la vitesse des années-solitude.

 in Clair de femme

 

 

Albert Brie

 

 

Mourir, c'est mûrir un peu trop. 

 

in Le mot du silencieux (Regarder n'est pas voir)

 

 

 

Charles Minetti

 

Il y a du plaisir

 à vaincre les falaises.

Mais nul n’atteint le ciel

qu’en grimpant dans sa tête.

 

 

 in Patiences à Cavillore 

 

 

 

23/02/2014

Kobayashi Issa

 

Papillon qui bats des ailes je suis comme toi - poussière d'être !

 

 

Erri De Luca

 

  

Nous apprenons les alphabets et nous ne savons pas lire les arbres. Les chênes sont des romans, les pins des grammaires, les vignes sont des psaumes, les plantes grimpantes des proverbes, les sapins sont des plaidoiries, les cyprès des accusations, le romarin est une chanson, le laurier une prophétie.

 

in Trois chevaux

 

 

Jacques Prévert

 

L'effort humain n'a pas de savoir-vivre

l'effort humain n'a pas l'âge de raison

l'effort humain a l'âge des casernes l'âge des bagnes et des prisons

l'âge des églises et des usines

l'âge des canons.

 

 in Paroles

 

 

 

Jules Renard

 

Le paradis n'est pas sur la terre, mais il y en a des morceaux.

Il y a sur la terre un paradis brisé.

 

in Journal (28 décembre 1896

 

 

Louise Maheux-Forcier

 

L'amour ne se conclut pas, comme un marché. L'amour, c'est un oiseau. Imprévisible, fantasque. Fragile aussi, et périssable. Et cet oiseau, pourtant, d'un seul battement d'ailes, allège nos existences de tout le poids de l'absurdité.

 

in Paroles et musique  

 

  

Michel Serres

 

Vous reconnaîtrez l'œuvre et l'ouvrier authentique à ce signe qui ne manque pas : tous deux ensemble rajeunissent. Ils mourront enfants, à force de courir vers l'origine du monde. Créer veut dire aller vers les mains de l'ouvrier divin à l'aube des choses. Inverser le temps.

 

in Le Tiers-Instruit

 

 

22/02/2014

Khalil Gibran

 

Si tu révèles ton secret au vent, tu ne dois pas lui reprocher

de le révéler à l'arbre.

 

in Le sable et l'écume

 

 

Monique Proulx

 

La peur est dure et infranchissable, mais si on fonce dedans, on la traverse comme une feuille de papier sur laquelle un farceur aurait dessiné des briques.

in Le cœur est un muscle involontaire

 

 

 

René Barjavel

 

Nos petits-enfants seront en paix, ou ne seront pas.

 

in Demain le paradis

 

 

Miguel de Unamuno

 

Qui est capable d'extraire la racine cubique d'un arbre,

de ce frêne ?

 

in Le sentiment tragique de la vie

 

 

Félix Leclerc

 

Quand il tombe, l'arbre fait deux trous.

Celui dans le ciel est le plus grand. 

 

in Le calepin d'un flâneur

 

 

Victor Hugo

 

L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage. 

 

in Les misérables