Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2014

Issa


Être là,

tout simplement,

au milieu de la neige qui tombe.




Ono no Komachi

 

  

Triste et solitaire
Je suis une herbe flottante
À la racine coupée.
Si un courant m'entraîne
Je crois que je le suivrai.


Née durant le premier quart du IXe siècle, probablement en 809, décédée tout aussi probablement en 900 ou 901, c'était une poétesse japonaise de waka de l'époque Heian, l'une des rokkasen – les six meilleurs poètes waka. Elle était considérée d'une rare beauté. A surtout écrit autour des thèmes amoureux voire érotiques. La plupart de ses waka évoquent l'anxiété, la solitude ou la passion amoureuse.


 

 

 

 

 

 

08/01/2014

Jean Giraudoux


Le bonheur est une petite chose que l’on grignote,
assis par terre, au soleil. 




 

Yosa Buson


Dans les jeunes herbes
le saule
oublie ses racines

 

 

Fernando Pessoa


Vivre, c’est être un autre. Et sentir n’est pas possible si l’on sent aujourd’hui comme l’on a senti hier : sentir aujourd’hui la même chose qu’hier, cela n’est pas sentir – c’est se souvenir aujourd’hui de ce qu’on a ressenti hier, c’est être aujourd’hui le vivant cadavre de ce que fut hier la vie, désormais perdue.

 

in Le livre de l'intranquillité, livre posthume paru en 1982 




05/01/2014

Issa


du premier baquet
jusqu'à l'ultime baquet -
de vaines paroles




Santoka



mon passé
mon avenir
la clarté de la neige




Proverbe africain


Le soleil n'ignore pas un village parce qu'il est petit.



 

 

Santoka



sur ma robe de moine
toute déchirée
des graines d'herbes



03/01/2014

Santoka


qu'y faire?
sur mes contradictions
le vent souffle




Santoka


la mort
devant moi
un petit vent frais





 

Shiki


les pissenlits
de temps à autre réveillent
les papillons de leurs rêves





Shiki


nuit sans fin -
 je songe à ce qui viendra
 dans dix mille ans






02/01/2014

Santoka


du matin au soir
écoutant le bruit de mes pas

je marche

28/12/2013

Taïgi

 

***

Des multitudes de moustiques

s'en vont chargés de sang.

Zazen.


***